15/04/2014

Le classement spécial du blog : « Driver of the Race Bahreïn»

Best of du GP

casque or.jpg
1.Lewis Hamilton : 5 points et casque d’or
Auteur d’une très belle course, le Britannique s’impose avec la manière à Bahreïn. Parti en deuxième position, il a très vite pris le meilleur sur son coéquipier Nico Rosberg, avant de gérer et maîtriser la course et les multiples passes d’armes entre les deux hommes. Ayant perdu toute son avance suite à l’intervention du Safety Car, il a tenu bon après le nouveau départ lancé en résistants aux multiples assauts de Rosberg et en dépassant et repassant en tête. A la fin de la course, il joue le rôle du bon coéquipier avec lui sur le podium, mais personne n’est dupe, Lewis Hamilton a pris un premier avantage psychologique et sportif ce dimanche à Bahreïn pour la suite de la saison.

casque argrent.jpg
2. Nico Rosberg: 3 points et casque d’argent
Parti en pole Position, Rosberg s’est fait dépasser dès le premier virage et a ensuite couru toute la course derrière son coéquipier en tentant en vain de le dépasser. Le combat entre les deux hommes fut rude et intense mais correct. Pourtant on ne pourra pas lui reprocher d’avoir tout tenté, tout en respectant son équipier et son écurie, car il aurait très bien pu envoyer les deux voitures dans le sable désertique de Bahreïn s’il s’était laissé prendre par la fougue et n’avait pas contrôlé ses dépassements. Humble dans la défaite et respectueux envers Hamilton sur le podium, il mérite les points de la deuxième place, tout en affirmant qu’il ne s’en contente pas.

casque bron.jpg
3. Sergio Pérez: 2 points et casque de bronze
Enfin aurait-on envie de dire. Sergio Perez mérite pleinement cette troisième place du Grand-Prix, car il n’a pas ménagé ses efforts en course et qualifications et est parvenu à dominer pour la première fois de la saison son coéquipier Nico Hülkenberg, pourtant brillant lui aussi. Résistant à l’assaut final d’un brillant Ricciardo qui aurait presque mérité lui aussi une place dans notre classement, il a prouvé que McLaren l’avait peut-être enterré trop tôt la saison dernière et qu’il a le talent pour réussir de grands coups quand les circonstances le permettent.

 

Les Malus du GP :

flèche.jpg
-5pts : Pastor Maldonado
L’incorrigible et incontrôlable Maldonado est de retour. Après s’être montré assez discret lors des deux premières courses, le « grand malade » comme le surnomme Jean-Eric Vergne a expédie Gutierrez comme un malpropre et très dangereusement de la course. Si le Mexicain s’en tire avec quelques tonneaux et un gros choc, Maldonado prouve encore une fois à tout le monde qu’il n’hésite pas à heurter ou s’accrocher pour parvenir à ses fins. De plus, il avait déjà ruiné la course de Vergne dans le premier tour en le heurtant à l’arrière. Il a beau dire que Gutierrez et Vergne sont en partie responsables, il doit s’acheter des lunettes à longue vue ou laisser sa place à un autre pilote talentueux. Mon jugement est dur, mais réaliste, car on sait bien que l’équipe Lotus est sous sa perfusion financière, ce qui lui garantit une place à 100%.


-3pts : Jules Bianchi :
Le Niçois me déçoit pour la première fois depuis ses débuts en Formule 1. Après deux premiers GP laborieux, où il n’était pas non plus exempt de tout reproche, il a clairement dépassé les limites cette fois-ci en essayant coûte que coûte de dépasser un Sutil à nouveau à la dérive. Il lui aurait certainement suffit d’attendre un tour de plus pour le dépasser proprement. Manque de jugement, d’expérience ou précipitation avec une voiture pas encore au top, quoi qu’il en soit Bianchi doit absolument se reprendre, car on sait que la deuxième année en Formule 1 est souvent la plus difficile, et il serait dommage que ce talentueux pilote arrête son aventure F1 après deux saisons seulement comme Charles Pic.

-2pts : Jean-Eric Vergne:
Encore une fois impliqué dans un accrochage (avec Maldonado) dans les premiers tours, JEV n’a pas pu faire plus qu’une dizaine de tours à l’arrière du peloton. Bien qu’il clame que cela ne soit pas de sa faute, il faut vraiment qu’il fasse très attention, car la pression et l’insatisfaction de Torro Rosso devient de plus en plus grande à son égard. Pas en forme physiquement suite àune perte de poids afin d’être plus rapide, le Français devra marquer des points et dépasser son jeune coéquipier. Sous peine de terminer sa carrière en F1 à la mi- saison déjà, et de voir son ancien coéquipier Ricciardo au sommet de la gloire. Et effectivement, Dieter Mateschitz et Franz Tost sont bien connus pour ne pas avoir d’états d’âme dans ces circonstances…


Au classement Général de notre classement, on remarque que Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont pris le large tout comme au classement Général Officiel. Derrière on retrouve les pilotes les plus critiqués du moment.

Classement Général Dtiver of the Race 3/19

1. Hamilton 10 pts
1. Rosberg 8 pts
3.Hülkenberg 3pts
4.Ricciardo 2 pts, Kvyat 2pts, Pérez 2 pts
7.Magnussen 1 pt

8.Raikonnen, Alonso, Grosjean, Button, Gutierrez, Massa, Bottas,
Ericsson, Chilton 0 pt


17. Vettel – 3pts
18. Bianchi - 3pts
19. Vergne – 5pts
20. Kobayashi – 5pts
21. Maldonado - 5pts
22. Sutil -7pts

Les commentaires sont fermés.