26/08/2014

Le classement spécial du blog : « Driver of the Race Belgique»

Best of du GP de Belgique

casque or.jpg
1.Daniel Ricciardo: 5 points et casque d’or
Superbe prestation de l’Australien, qui remporte sa 2ème victoire consécutive, la 3ème de la saison. Profitant de la discorde et du sabotage des deux voitures chez Mercedes, Ricciardo maîtrisait totalement sa course, gardait une avance sur Rosberg et parvenait à prendre le meilleur sur son coéquipier Vettel, encore une fois très décevant. Cette fois-ci, il n’a pas seulement prit l’ascendant psychologique, il s’est aussi confortablement installé à la 3ème place du championnat.

casque argrent.jpg
2. Valtteri Bottas 3 points et casque d’argent
Nouveau podium, le 4ème de la saison pour le jeune Finlandais. Il est non seulement en train de réussir sa plus belle saison, mais aussi de supplanter son coéquipier Felipe Massa, pourtant très expérimenté. Après un départ plutôt bon à Spa, il est parvenu à refaire son retard sur les premiers et à passer Kimi Raikonnen sans trop de difficultés dans le combat finlandais du jour. Il pourrait se profiler d’ici 2 ans comme un candidat à un Top Team.

casque bron.jpg
3. Fernando Alonso 2 points et casque de bronze
Bien que classé en dehors du podium et derrière son coéquipier, Fernando Alonso a mérité quelques points pour son énergie et sa belle course. C’est notamment grâce à lui (et Button) que nous avons eu une fin de course incroyable dans les 3 derniers tours pour les places d’honneurs. Il a également tiré le meilleur de sa monoplace et nous offrant de superbes manœuvres et dépassements. Sans sa pénalité pour « retrait tardif de ses mécaniciens sur la grille », il aurait certainement pu prétendre au podium et aurait mené la vie dure aux deux pilotes Finlandais du plateau…



Les Malus du GP :
flèche.jpg
-5pts: Nico Rosberg
Quel sabotage, quelle précipitation, quel désastre pour Mercedes. Ena ttaqaunt Lewis Hamilton au 2ème tour du GP, alors qu’il avait non seulement raté son départ, mais n’était pas forcément en excellente position pour le dépasser, Nico a non seulement ruiné la course et de son coéquipier (est-ce vraiment encore le bon terme ?) ou de son rival (c’est selon), mais il a aussi privé Mercedes d’un doublé qui leur tendaient les bras. Les deux voitures endommagées, Nico a toutefois pu augmenter son avance au championnat en terminant deuxième. Ce ne fut pourtant ni di goût du public, qui le hua sur le podium, ni du goût de Niki Lauda qui déclarait que son geste était inacceptable et stupide. Ce qui est certain, c’est que l’on va en reparler ces prochains jours…D’ailleurs Hamilton déclarait dimanche soir que Nico l’aurait fait exprès, car « cela aurait pu être évité » selon l’Allemand…

-3pts : Pastor Maldonado:
Oh quelle surprise, encore une course à oublier pour le Vénézuélien. Après avoir déjà démonté sa monoplace lors des essais libres le vendredi, Pastor a subi une petite touchette avec Jules Bianchi, avant de devoir abandonner après moins de 2 tours. Cela fait vraiment cher les pièces de rechange pour un tel résultat…

-2pts : Felipe Massa :
Le pauvre Felipe Massa n’a jamais semblé dans le coup en Belgique et a également subi un début de crevaison consécutifs aux débris restants sur la piste après l’accrochage Rosberg-Hamilton . Il ne fera finalement pas mieux que 13ème, se trainant pendant presque toute la cours dans le milieu du peloton. Décidément, il va avoir du fil à retordre car Valtteri Bottas enchaine lui les performances et les podiums. Il va falloir vite se ressaisir, car la saison des transferts n’est pas encore bouclée…


Classement Général Driver of the Race 12/19

1. Hamilton 28 pts

2. Rosberg 23 pts
3. Ricciardo 19 pts
4. Bottas 11 pts
5. Alonso 10 pts
6. Hülkenberg 3pts
7. Vettel 2 pts
8. Kvyat 2pts
9. Magnussen 1 pt

10. Bianchi 0pt
11. Button 0pt
12 Ericsson 0 pt

13. Grosjean -3 pts
14. Perez -4pts
15. Chilton - 5pts
16. Kobayashi – 5pts
17.Massa- 9 pts
18. Vergne – 8 pts
19. Raikonnen -11pts
20. Maldonado - 15pts
21. Gutierrez – 19pts
22. Sutil - 20 pts

11:43 Publié dans F1, Formule 1, Sport | Tags : f1, formule 1, gp de belgique, spa, accrochage, lewis hamilton, mercedes | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

En F 1 il y a une règle d'or que les pilotes ne devraient jamais oublié : ne jamais critiquer l'écurie à l'extérieur. En son temps dans la scuderia Ferrari nombre de naïfs en ont fait les frais.

Examinons les cas Vettel et Hamilton :

Depuis le début de cette saison Vettel tempête haut et fort sur les carences de son baquet dans l'ensemble des médias. Il est clair qu'il a réussi à exaspérer ses patrons dont un certain nombre n'est pas près d'oublier les intrigues qui aboutirent à une mise en quarantaine ces dernières saisons de Mark Webber. Dans le paddock quelques ingénieurs lui en font payer le prix et favorisent implicitement l'australien Daniel Ricciardo. En F 1 un contrat n'est qu'un morceau de papier qui peut se déchirer facilement.

Le cas Hamilton est différent. D'une part, citoyen britannique, il exerce ses talents de pleurnicheur auprès des tabloïds, d'autre part il attaque verbalement Rosberg sur ses origines, son train de vie oubliant que Nico est devenu une icône pour le public allemand qui prend faits et causes pour lui.
Quelques supporters ont émis la remarque qu'Hamilton n'a rien à faire dans une équipe allemande.

A mon avis, les contrats de Vettel et Hamilton risquent quelques nivellement par le bas question salaire, histoire de leur signifier élégamment d'aller voire si l'herbe est plus verte dans les autres écuries.

Le prochain grand prix d'Italie le 7 septembre pourraient nous indiquer quelques pistes concernant l'avenir prochain de ces pilote.

Écrit par : A.E.Ronchi | 27/08/2014

Les commentaires sont fermés.