25/08/2014

Stupeur à Spa : Rosberg élimine Hamilton et Ricciardo remporte la victoire

Course à rebondissements dimanche en Belgique pour le 12ème Grand-Prix de la saison. Ainsi tout le monde attendait la pluie, elle n’est pas venue. Tout le monde attendait les Mercedes, elles se sont auto-éliminées. Mais rassurez-vous le spectacle fut pourtant bel et bien au rendez-vous à Spa-Francorchamps. Et ce dimanche soir, c’est l’Australien Daniel Ricciardo qui avait encore une fois un large sourire, puisqu’il remportait sa 3ème victoire de la saison. Un triomphe qui semblait pourtant hautement improbable encore samedi soir après les qualifications, tant la domination des Mercedes semblait grande.

« C’est inacceptable, intolérable, inimaginable » s’exclamaient en cœur peu de temps après la course les trois boss de Mercedes Totto Wolf, Niki Lauda et Paddy Lowe. Nico Rosberg lui s’en souciait encore peu, savourant l’avance au chmpionnat qu’il venait d’augmenter sur Lewis Hamilton. En effet, après un départ très moyen, Rosberg voyait son coéquipier Hamilton lui passer devant dès le premier virage et Sebastian Vettel le menacer très dangereusement. Il réagissait dès le 2ème tour en revenant dans les roues du Britannique et en l’attaquant de manière trop osée et mal réfléchie (ou pas du tout). Il touchera le pneu arrière droit de Lewis, qui crèvera dans la foulée et verra sa course ruinée. Les deux Mercedes endommagées, voilà que ce sont les deux Red Bull Renault qui se trouvent en tête sur « le circuit
des moteurs » ici à Spa. Vettel à nouveau peu à l’aise commettra toutefois à nouveau une erreur de pilotage et laissera Ricciardo prendre le large. Après un arrêt au stand lors duquel il profita pour changer son aileron avant, Rosberg était lui déjà revenu dans les 5 premiers se battant avec Ricciardo, Vettel, Bottas et les deux Ferrari. Hamilton lui se traînait dans les dernières positions, demandant carrément d’abandonner pour préserver son moteur. Négatif lui répondirent ses ingénieurs dans un premier temps.

F1, GP de Belgique, Spa-Francorchamps, bataille des Ardennes, Lewis Hamilton, Nico rosberg, Mercedes élimine, Hamilton accrochage Rosberg

Peu avant la mi-course, Rosberg rentrait à nouveau aux stands pour changer de gomme et opter pour une stratégie à 3 arrêts. Il est vrai qu’il avait passablement usé ses pneus, ne parvenant pas à revenir sur Ricciardo et Raikonnen, alors qu’Alonso avait purgé une pénalité pour retrait trop tardif de ses mécaniciens sur la grille. A 20 tours de la fin, on assista à la 2ème valse des arrêts aux stands, et Bottas revenu sur Raikonnen s’emparera de 3ème place pour ne plus la lâcher. Le grand Daniel Ricciardo voyait revenir sur lui Nico Rosberg avec des pneus bien moins abîmées, mais il gardera quelques secondes d’avances pour remporter ce Grand-Prix. Derrière, les autres étaient devenus fous. A 2 tours de l’arrivée alors que toutes les positions semblaient figées, voilà que Button, Magnussen, Alonso et Vettel se livrèrent une véritable bataille sur le circuit des Ardennes pour les places d’honneurs. Ils se passèrent, repassèrent et se dépassèrent à 2 voire 3 de fronts dans les derniers virages et Magnussen décida de porter Alonso hors de la piste. Le Danois écopera de 20 secondes de pénalités pour ce geste, mais quel spectacle en cette fin de course. Sur le podium, l’Australien Ricciardo pouvait remercier un Roserbg hué mais finalement 2ème (Hamilton abandonna lui peu avant la fin) alors que Bottas était lui aussi radieux. Belle performance pour Raikkonnen (4ème) devant Vettel, Alonso et Button.

F1, GP de Belgique, Spa-Francorchamps, bataille des Ardennes, Lewis Hamilton, Nico rosberg, Mercedes élimine, Hamilton accrochage Rosberg

Quant aux Sauber, elles ne purent encore une fois faire mieux que 14èmepour Sutil et 15ème pour Gutierrez. Prochain GP le 7 septembre à Monza. Le spectacle devrait à nouveau être au rendez-vous puisque Lewis Hamilton déclara dimanche soir que Rosberg aurait fait exprès de l’accrocher. La guerre est décidément ouverte et déclarée…

 

Commentaires

Nico Rosberg est excédé par les propos plus que malveillants émis à son encontre par les tabloids britanniques qui gonflent à bloc Hamilton.

Ainsi, lors de grand prix d'Hongrie Hamilton avait bloqué de manière déraisonnable Nico, alors ce dernier lui a rendu la monnaie de sa pièce.

A noter que contrairement aux propos tenus par Toto Wolff et Lauda un nombre important du team sont fatigués de l'arrogance et du manque de coopération du Britannique.

Écrit par : A.E.Ronchi | 25/08/2014

Merci de votre commentaire. Laissez-moi néanmoins vous répondre que je ne suis pas totalement d’accord avec vous. Le GP de Hongrie a certes encore plus mis de l’huile sur le feu, soit. Mais le geste de Rosberg est compétemment déplacé. Nous sommes au 2ème tour et il n’a que peu de chance de passer à ce moment-là. Il heurte Lewis et c’est clairement de sa faute. Hamilton n’y peut rien.
Après si un tel incident s’était produit au dernier tour pour la victoire, on peut rediscuter….
Prochainement un article à suivre sur ce sujet…

Écrit par : ludo | 25/08/2014

Les commentaires sont fermés.