15/10/2014

Ferrari-Fernando Alonso : divorce imminent? Quel avenir pour l’Espagnol ?

Alors que les rumeurs se faisaient de plus en plus insistantes sur un changement d’équipe de Fernando Alonso l’année prochaine, c’est Sébastian Vettel qui avait surpris son monde y compris son équipe à Suzuka. En effet, l’Allemand était le premier à annoncer son départ de l’écurie Red Bull, prenant tout le monde de court. En effet, ni Alonso, ni Ferrari et encore moins le si influent Dr Helmut Marko (conseiller pilote Red Bull) n’avaient été capables d’anticiper l’annonce du quadruple champion du monde. Autant dire qu’au niveau du Grand-Prix de la stratégie, Sébastian Vettel semblait avoir plusieurs longueurs d’avance.
Sauf que, ce que Vettel n’a pas dit ou révélé c’est bien quelle sera sa prochaine écurie. N’avait-il pas le droit de le révéler, ou sa signature était-elle liée d’une manière ou d’une autre liée au départ de Fernando Alonso de chez Ferrari ?

Selon certaines indiscrétions, des journalistes italiens auraient vu l’Espagnol claquer la porte furieusement au Team Manager Marco Mattiachi en Russie. Ce qui ne laisse d’ailleurs plus beaucoup de doute à la question à savoir si Fernando partira que l’on devrait plutôt tourner quand Fernando partira…
Et apparemment les choses ne semblent pas si faciles pour casser le contrat que Luca di Montezemolo (lui aussi sur la sortie) avait conclu avec lui. Alonso semble donc avoir un coup de retard sur Vettel qui n’attend lui que son départ pour prendre les choses en mains au sein de la Scuderia. Espérons pour Ferrari et le pilote Espagnol qu’un arrangement amiable sera trouvé, lui qui a depuis tellement longtemps clamé son amour et attachement à la marque d’Enzo Ferrari. Qui sait d’ailleurs ce qu’il serait arrivé s’il avait remporté ce titre avec Domenichalli qui lui tendait les bras en 2012.

alonso chez mclaren,vettel chez ferrari,mercedes,fernando alonso

Quoiqu’il en soit, cette décision de quitter Ferrari serait un véritable coup de poker pour un Alonso plutôt sur la fin de carrière, ce d’autant plus que rien ne lui garantit un avenir meilleur chez McLaren qui semble être sa prochaine écurie. A moins que ce ne soit qu’un leurre pour rejoindre la meilleure équipe du monde en ce moment à savoir Mercedes ou plus fou encore à savoir rester une dernière saison avec Vettel chez Ferrari. Auquel cas, ce serait alors Alonso qui remporterait le coup de poker menteur et serait dans la position de force. Malheureusement pour lui, cela ne semble pas vraiment être le cas, mais Alonso aura au moins droit à un nouveau challenge et défi l’année prochaine avec McLaren et Honda.

Risqué mais pas impossible, le pari de Fernando Alonso avec Honda est certainement le dernier de sa carrière, mais aussi un aveu d’échec pour lui et Ferrari. Reste à savoir quel coéquipier il aura l’an prochain (Jenson Button ou Kevin Magnussen?) et surtout s’il est vraiment prêt pour relever cet énorme défi. Rien n’est moins sûr toutefois en cas de succès dans l’écurie de Ron Dennis, le triomphe pour l’Espagnol ne sera que plus beau, l’amenant alors définitivement dans les légendes de la Formule 1.

16:25 Publié dans F1, Formule 1, Sport | Tags : alonso chez mclaren, vettel chez ferrari, mercedes, fernando alonso | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.