24/07/2014

Le GP du Mexique fait son retour au calendrier du championnat 23 ans après

Quelle bonne nouvelle pour tous Mexicains s et plus particulièrement les fans de Formule 1 que celle annoncée jeudi matin par un Bernie Ecclestone en pleine forme. En effet, 23 ans après sa dernière édition, le GP de Formule du Mexique refera donc son apparition au calendrier 2015. Cela permet également au continent Américain d’avoir une course supplémentaire dans ce championnat (seul les Etats-Unis et le Brésil était jusqu’ici présent) qui avait plutôt tendance à s’étendre vers l’Est, sur l’Asie et le Moyen-Orient. De plus, cette nouvelle édition du GP de Mexique sera parfaitement cohérente tant au niveau organisationnel que logistique puisqu’elle devrait se dérouler juste après le GP des Amériques à Austin, pour ce qui sera une véritable tournée américaine.

F1, Formule 1, GP du Mexique, GP du Mexique fait son retour au calendrier du championnat, Sergio Pérez, Carlos Slim

La course se déroulera sur le circuit de Mexico City qui avait déjà accueilli des Grand-Prix entre 1963 et 1970 puis de 1986 à 1992. Le tracé d’une longueur de 4,421 sera donc totalement rénové et des travaux d’agrandissements et d’assainissements sont encore prévus afin de garantir une superbe course en Amérique Centrale. Si le nombre d’éditions n’a pas été dévoilé, nul doute que Bernie aura très certainement négocié un contrat pluriannuel. Soyons également certain que le 2ème homme le plus riche du monde, Carlso Slim, aura favorisé et soutenu le projet de toutes ses forces. Lui qui soutient d’ailleurs financièrement à travers sa société Telmex les deux pilotes Mexicains du plateau Sergio Pérez et Estéban Gutierrez peut se frotter les mains de voir son grand rêve de GP enfin se réaliser. Et de surcroît avec des pilotes « maisons ».

F1, Formule 1, GP du Mexique, GP du Mexique fait son retour au calendrier du championnat, Sergio Pérez, Carlos Slim

Il ne manque donc plus que le feu vert de le FIA après rénovation et de connaître la date exacte de GP, qui pourrait être l’une des deux nouveautés du calendrier 2015. En effet outre le pays de Sergio Pérez, un autre nouveau bien que plus surprenant pourrait faire son entrée l’année prochaine : l’Azerbaïdjan. Bien que le pays soit encore au niveau de pourparlers, cela montre encore une fois le désir de nouveauté (et d’argents frais Monsieur Ecclestone ?...) et d’innovation pour la Formule 1. Espérons simplement que les futurs GP de Russie (à Sotchi cette année), du Mexique et d’Azerbaïdjan ne fassent pas seulement une courte apparition comme la Corée du Sud, l’Inde, le GP de Valence ou la Turquie ces dernières années, sinon cela nous donnera vraiment l’impression que ces éditions ne sont créés que pour renflouer les caisses…Pour conclure, soyons honnêtes et admettons que face à l’histoire et au glamour des GP de Monaco, d’Italie ou de Grande-Bretagne, ces nouvelles courses et pays ne font pas encore le poids… Le GP de France (absent depuis 2008) peut en témoigner…

22/07/2014

Le classement spécial du blog : « Driver of the Race Allemagne»

 

Best of du GP d'Allemagne

casque or.jpg
1.Nico Rosberg : 5 points et casque d’or
Deutschland Sieger. Bravo Nico. Des qualifications et une course parfaite à domicile. Que demander de plus pour ce cher Nico ? Pas grand-chose en effet, puisqu’il accentue pour l’occasion son avance au championnat par rapport à son coéquipier Lewis Hamilton. Il aura cependant peu de temps pour faire la fête, car le prochain GP est déjà prévu dimanche prochain à Budapest. Saura-t-il encore accroitre son avance avant les vacances ?

casque argrent.jpg
2. Valtteri Bottas 3 points et casque d’argent
Très belle performance de Valtteri Bottas qui monte sur la deuxième place du podium pour la deuxième fois consécutive. Le Finlandais a donc su pleinement profiter de son départ en première ligne et a géré sa course comme un pilote expérimenté. Petite alarme en fin de course avec le retour de Lewis Hamilton qui n’aurait pu faire qu’une bouchée de lui, mais ce ne fut pas le cas, Valtteri a tenu bon.

casque bron.jpg
3. Lewis Hamilton 2 points et casque de bronze
Quelle course de Lewis Hamilton. Parti 20ème sur la grille, il est parvenu à réaliser une folle remontée, non sans quelques accrocs, notamment avec Button ou Raikkonnen. On peut don le remercier d’avoir lui aussi animé cette course de beaux duels et d’improbables dépassements. Il finit finalement 3ème dans les roues de Bottas et sans sa sortie de piste Samedi il aurait très certainement mené la vie dure à Nico Rosberg. Revanche dimanche prochain sur le Hungaroring ? Une chose est sûre, Lewis a faim de victoires et aura certainement hâte de réduire l’écart au classement général.


Les Malus du GP :
flèche.jpg
-5pts: Felipe Massa
Quel gâchis pour Felipe Massa. Encore une fois, serait-on tenté de rajouter…
En effet, en partant 3ème sur la grille, un podium lui tendait certainement les bras. Sauf que pour lui la course se termina déjà au premier virage. Responsable ou non, erreur de Magnussen ou pas, le problème reste identique : il a encore perdu de gros points. Il aura beau pester sur Magnussen, comme il l’avait fait sur Pérez au Canada, il va devoir transpirer pour revenir sur son jeune coéquipier Valtteri Bottas. Heureusement qu’il peut compter sur une voiture est performante.


-3pts : Adrian Sutil:
Un léger mieux en début de course, puis la douche froide. Un tête à que (suite à un problème de puissance selon Sutil), et sa course s’arrêtera là. Mais soyons francs, cela ne suffisait de toute manière pas pour marquer des points devant son public. De plus, sa prestation en qualifications fut à nouveau très décevante, puisqu’il a été éliminé en Q1 déjà. Alors que son comaptriote Estéban Gutierrez semble protégé par les millions de Carlos Slim, l’Allemand sent sa place plus que vaciller. Le reverra-t-on après l’été ? Pas sûr qu’il soit encore dans les plans de Monisha Kaltenbron…

-2pts : Kimi Raikkonnen:
Pauvre Kimi. Encore une fois il était dans les points, et encore une fois il termine la course à la 11ème place, largué et noyé dans un peloton fougueux et combattif. On connaissait le Finlandais bien plus accrocheur, mais cette année il semble à chaque fois dépassé. Serait-il déjà en pré-retraite dans sa tête ou cette Ferrari F14 n’est-elle vraiment pas faite pour lui ? Une chose est certaine, il va falloir qu’il trouve une solution après la pause estivale.

Classement Général Driver of the Race 10/19

1. Rosberg 28 pts
2. Hamilton 26 pts
3. Ricciardo 9 pts
4. Bottas 8 pts
5. Alonso 5 pts
6. Hülkenberg 3pts
7. Vettel 2 pts
8. Kvyat 2pts
9. Grosjean 2 pts

10. Magnussen 1 pt

11. Bianchi 0pt
12. Button 0pt
13 Ericsson 0 pt

14. Perez -1pt
15. Chilton - 5pts
16. Kobayashi – 5pts
17.Massa- 7pts
18. Vergne – 8 pts
19. Maldonado - 10pts
20. Raikonnen -11pts
21. Gutierrez – 19pts
22. Sutil - 20 pts

21/07/2014

GP d’Allemagne : Rosberg se promène devant son public

Au cours du GP d’Allemagne disputé sur le circuit de Hockenheim, c’est un Nico Rosberg décontracté et radieux qui est monté sur la plus haute marche du podium. Grand dominateur des essais et qualifications, il n’en a pas été autrement dimanche lors de la course. S’élançant de la pole-position, l’Allemand n’a pas été inquiété une seule fois, menant la course du premier au dernier virage avec une avance très confortable. Il s'offre ainsi un premier succès à domicile et une victoire à Mercedes en Allemagne. Le seul moment « crucial » qu’il eut finalement à gérer, fut l’arrivé du Safety Car au 2ème tour, suite à un impressionnant accrochage entre Felipe Massa et Kevin Magnussen.

gp d'allemagne,rosberg s'iompose à domicile,rosberg allemagne,victoire de rosberg,hamilton,folle remontée de lewis hamilton,mercedes,alonso

En effet, si la bataille pour la tête de course ne fut pas des plus intéressantes, le reste du spectacle offert sur le Hockenheimring fut d’un très bon cru. Tout d’abord avec un départ des plus spectaculaires, puisque Massa qui partait 3ème s’accrocha avec Kevin Magnussen au premier virage et suite à un impressionnant tonneau termina sa course dans le bac à sable, heureusement sans mal pour lui. Kevin Magnussen put lui repartiren milieu de peloton et Daniel Ricciardo pouvait remercier le ciel d’avoir évité de justesse les deux pilotes, bien que cela lui coûta un passage hors de la piste et quelques places de perdues.
Pendant les 25 premiers tours de course, nous avons également eu droit à un récital rempli de fougue et de courage de Lewis Hamilton qui partait dernier sur la grille (suite à son accident en qualifications) et qui remontait un à un ses adversaires, non sans employer la manière forte et quelques petites touchettes ici ou là (Raikkonnen, Button). Il reviendra finalement dans roues de Valtteri Bottas lui aussi solidement installé à sa 2ème place depuis le départ. Cela ne suffira finalement pas pour le passer dans les 5 derniers tours, mais le Britannique s’offrira ainsi un podium encore inespéré samedi. Cela lui permet aussi au passage de ne pas laisser Rosberg trop prendre la large au classement général pilotes, qui devrait définitivement se jouer entre les deux hommes.

gp d'allemagne,rosberg s'iompose à domicile,rosberg allemagne,victoire de rosberg,hamilton,folle remontée de lewis hamilton,mercedes,alonso

N’oublions pas non plus la bataille qui fit rage dans le peloton en milieu de course, avec Alonso plusieurs fois aux prises avec Ricciardo, Vettel ou Raikkonen avec de superbes dépassements, combats et changements de positions ou trajectoires. A ce petit jeu-là, ce sera finalement Kimi Raikkonen qui sera le grand perdant, puisqu’il rétrogradera jusqu’en 11ème positon hors de points. Alors que pendant ce temps-là, Vettel était resté scotché en 4ème positon (le maximum possible selon ses dires), et que Fernando Alonso et Daniel Ricciardo finissaient respectivement 5ème et 6ème. Les Forces India (Hülkenberg 7ème, Pérez 10ème) et les McLaren (Button 8ème, Magnussen 10ème) étaient elles aussi récompensées de leur participation au spectacle et dépassements par de précieux points.

gp d'allemagne,rosberg s'iompose à domicile,rosberg allemagne,victoire de rosberg,hamilton,folle remontée de lewis hamilton,mercedes,alonso

Finalement côté Suisse, la course fut un peu moins pire qu’à son habitude cette saison, mais Gutierrez ne put faire mieux que 14ème et Sutil pourtant 13ème et en pleine bataille avec les Torro Rosso et Lotus dû abandonner sur tête à que (consécutif à une perte de puissance). Pas de points, mais au moins une voiture à l’arrivée avec une légère amélioration de performance. Ce ne fut par contre pas le cas du franco-genevois Romain Grosjean qui après une course anonyme en fond de classement abandonna lui aussi sur problème mécanique. Cruel, surtout quand son coéquipier Pastor Maldonado se voit confirmé pour la saison prochaine au soir d’un Grand Prix où il ne brilla à nouveau guère…
Prochain GP dimanche prochain déjà en Hongrie, avant une pause estivale bien méritée.

Classement GP d’Allemagne

01

N. Rosberg

Mercedes

67 tours

25

02

V. Bottas

Williams

+20.7

18

03

L. Hamilton

Mercedes

+22.5

15

04

S. Vettel

Red Bull

+44.0

12

05

F. Alonso

Ferrari

+52.4

10

06

D. Ricciardo

Red Bull

+52.5

8

07

N. Hülkenberg

Force India

+64.1

6

08

J. Button

McLaren

+84.7

4

09

K. Magnussen

McLaren

+1 tour

2

10

S. Pérez

Force India

+1 tour

1

Classement Général Pilotes
1. Rosberg 190 pts
2. Hamilton 176 pts
3. Ricciardo 106 pts
4. Alonso 97 pts
5. Bottas 91 pts