14/10/2014

Le classement spécial du blog : « Driver of the Race Russie»

Best of du GP de Russie

casque or.jpg
1.Lewis Hamilton: 5 points et casque d’or
Le Britannique signe sa 4ème victoire de suite et semble dans une forme étincelante. Brillant en qualification, impeccable durant toute la course, Hamilton a non seulement prit un avantage psychologique sur Rosberg, mais également un avantage comptable non négligeable au championnat. Le freinage « fou » de Rosberg au premier virage témoigne de la supériorité du Britannique et de la situation dans laquelle se trouve maintenant l’Allemand, qui semble prêt à tout risquer sur ces derniers Grands-Prix

casque argrent.jpg
2. Valtteri Bottas: 3 points et casque d’argent
Le Finlandais s’offre son 5ème podium de sa saison et le meilleur tour en course (réalisé lors du dernier tour). Remarquable tout au long du week-end, Valtteri Bottas a su tirer profit de sa 3ème place sur la grille pour maintenir la pression sur Hamilton au cours de la première moitié de la course. Voyant Rosberg revenir sur lui, le pilote Williams n’est pas parvenu à garder cette 2ème place mais a prouvé sur la fin de la course qu’il était bel et bien un candidat sérieux pour la victoire l’année prochaine.

casque bron.jpg
3. Jenson Button: 2 points et casque de bronze
L’Anglais réussit sa 2ème belle course de suite en dominant son coéquipier Magnussen. Si Rosberg n’était pas parvenu à réaliser sa folle remontée, il serait par ailleurs enfin parvenu à remonter sur le podium. On dira d’ailleurs que c’était le maximum qu’il pouvait faire avec une McLaren pas encore au top de sa forme. Espérons pour Button que ce ne soit pas ses dernières courses, la rumeur Alonso enflant de plus en plus dans l’écurie de Woking.

Les Malus du GP :
flèche.jpg
-5pts: Romain Grosjean
Pour Le Franco-Genevois ce premier Grand-Prix de Russie est à oublier au plus vite. A la peine durant toutes les séances, il a confirmé lors de la course la mauvaise forme de son équipe et de sa voiture. Déjà loin des points après 25 tours, il a finalement accroché l’Allemand Adrian Sutil et fut pénalisé de 5 secondes étant responsable de la collision selon les commissaires. Il faudra se ressaisir au plus vite pour les 3 dernières courses, pour terminer la saison sur une note positive

-3pts : Adrian Sutil:
Dominé par son coéquipier Gutierrez tant en qualifications qu’en course, l’Allemand a encore une fois prouvé que la Sauber n’était pas à la hauteur et que sa grande taille était malheureusement un énorme handicap pour rivaliser avec les autres pilotes lorsque l’on ne possède pas une Mercedes…
Accroché par Romain Grosjean peu après la mi-course, il termine à une faible et anonyme 16ème place.

-2pts : Pastor Maldonado:
Avant-dernier et juste devant Marcus Ericcson sur sa Caterham, le Vénézuélien connaît une saison vraiment très difficile. Hors des points depuis le début de la saison, il s’apprête à boucler une saison vierge de tout résultat positif. Heureusement pour lui que PDVSA (son sponsor pétrolier) veille au grain ou plutôt au baril pour lui assurer son baquet pour l’année prochaine avec une somme importante que Lotus ne peut refuser. Dans le cas contraire, soyons certains que son sort serait déjà scellé depuis belle lurette.

Classement Général Driver of the Race 16/19

1. Hamilton 47 pts
2. Rosberg 23 pts
3. Ricciardo 21 pts
4. Bottas 14 pts
5. Alonso 10 pts
6. Vettel 8 pts
7. Button 4 pts

8. Hülkenberg 3pts
9. Magnussen 1 pt

10. Kvyat 0pt
11. Bianchi 0pt
12 Ericsson 0 pt

13. Perez -4pts
14.Massa- 6 pts
15. Vergne – 6 pts
16. Kobayashi – 7ts
17. Chilton - 8pts
18. Grosjean - 10pts

19. Raikonnen -13pts
20. Maldonado - 17pts
21. Gutierrez – 27pts
22. Sutil - 32 pts

11:27 Publié dans F1, Formule 1, Sport | Tags : gp de russie, hamilton gagne, grosjean, franco-genevois, sutil, sauber, suisse, button retraite, mclaren | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

13/10/2014

Hamilton gagne en Russie et Mercedes remporte les titres des constructeurs

Au terme du premier Grand-Prix de Russie de l’histoire disputée autour du complexe des Jeux Olympiques de Sotchi, l’équipe Mercedes pouvait avoir le sourire, puisqu’elle fêtait non seulement le 8ème doublé de la saison, mais aussi le gain du titre de champion des constructeurs.

 

Dominatrice depuis les essais du vendredi, la marque allemande n’a pas laissé passer l’occasion de classer l’affaire devant le public Russe, alors qu’il reste encore 3 Grand-Prix à disputer. Si pour Hamilton cette course fut presque une promenade de santé, il en a été tout autre pour Nico Rosberg. L’Allemand qui partait 2ème sur la grille de départ a tout tenté au premier virage pour prendre la tête devant son coéquipier. Il y parviendra finalement, non sans détruire son pneu avant droit, l’obligeant à rentrer au stand dès le premier tour pour chausser des pneus neufs qu’il gardera jusqu’à a fin de la course pour finalement remonter jusqu’à la 2ème place. Il réussit donc une fantastique remontée et l’exploit de faire à un tour près le Grand-Prix avec un seul train de pneumatiques. Belle performance, mais pas assez pour faire trembler Hamilton, désormais largement installé en tête du championnat avec 17 points d’avance et auteur d’une course solide. Hamilton et toute l’équipe étaient donc logiquement tout sourire ce soir dans le paddock.   

F1+Grand+Prix+of+Russia+OvA4mQhhKGgx.jpg

En ce qui concerne le reste de la course, avouons-le tout de suite, elle ne fut ni folle ni passionnante. En dehors de l’omniprésence de Vladimir Poutine dans les tribunes et sur le podium, le public a eu droit à peu de dépassements et une fois n’est pas coutume, peu d’arrêts aux stands également, la plupart des pilotes privilégiant une stratégie à un seul arrêt. Valtteri Bottas (Williams-Mercedes) termine 3ème avec le meilleur tour en course devant Button et Magnussen, confirmant la bonne santé des moteurs Mercedes. Avec ces 4ème et 5ème places, McLaren remonte ainsi à la 5ème place provisoire du championnat constructeur. Dure journée en revanche pour Red Bull qui voit ses deux pilotes terminer 7ème et 8ème derrière Fernando Alonso. Les 3 hommes se sont longtemps battus entre eux sans pouvoir revenir sur le peloton de tête, n’étant pas assez rapides tout au long de la course.

F1+Grand+Prix+of+Russia+Gz9RRA-fd4ax.jpg


Quant aux Sauber, elles ont une fois de nouveau terminé loin des points et de la tête de la course. Sutil auteur d’une course très discrète mis à part son accrochage avec le Franco-Genevois Romain Grosjean (Lotus-Renault) termine 16
ème derrière son coéquipier Gutierrez 15ème. Le Mexicain a lui été un peu plus convaincant, réalisant un long premier relais et pointant à la 9ème place à la mi-course. Malheureusement pour lui, l’arrivée d’une éventuelle Safety Car ne se fit jamais et il rétrograda après son arrêt au stand. Grosjean terminé lui au 17ème rang après une pénalité pour son accrochage.

 

arton36778.jpg

Enfin n’oublions pas Jules Bianchi, pour qui les pilotes se sont réunis 10 minutes avant la course, formant un cercle et avec un message de soutien au pilote Français. Jean Todt a également participé au rassemblement. Espérons que nous aurons de bonnes nouvelles du pilote Marussia d’ici peu. Prochaine course le 2 novembre à Austin pour le Grand-Prix des Etats-Unis qui devrait confirmer ou non l’avantage de Lewis Hamilton au championnat du monde des pilotes.

GP de Russie

 PiloteEcurieEcartPts
01   L. Hamilton   Mercedes 53 tours 25
02   N. Rosberg   Mercedes +13.6 18
03   V. Bottas   Williams +17.4 15
04   J. Button   McLaren +30.2 12
05   K. Magnussen   McLaren +53.6 10
06   F. Alonso   Ferrari +60.0 8
07   D. Ricciardo   Red Bull +61.8 6
08   S. Vettel   Red Bull +66.1 4
09   K. Räikkönen   Ferrari +78.8 2
10   S. Pérez   Force India +80.0 1

 

09/10/2014

GP de Russie ce dimanche : Une première en pensées avec Jules Bianchi

Pour ce 16ème GP de la saison, le petit monde de la F1 avait certainement imaginé un meilleur lancement pour ce qui devait être une belle fête. Malheureusement le sort en a voulu autrement, et toutes les pensées seront sans le moindre doute tournées vers le pauvre Jules Bianchi qui lutte actuellement pour sa survie en soins intensifs au Japon.

L’équipe Marussia qui devait donc fêter ce Grand-Prix à domicile dans la bonne humeur ne sait pas encore si elle alignera un remplaçant pour Jules Bianchi. Le directeur John Booth ne sera d’ailleurs pas présent en Russie, étant resté au chevet du Français. C’est dire si l’équipe est touchée. Quant à Jean-Eric Vergne, il a confectionné des stickers en soutien à son compatriote qui seront distribué dans le paddock.

arton36667.jpg

Pour revenir sur le plan sportif, le circuit a été entièrement construit autour du parc olympique de la ville de Sotchi qui a accueilli les Jeux Olympiques 2014 cet hiver. Ce sera donc une grande découverte pour tous les pilotes, équipes, journalistes et accompagnants. Et s’il y en a un qui sera certainement très fier parmi tous les autres, c’est Bernie Ecclestone qui avait déjà tenté dans le passé sans réussite d’organiser un Grand Prix d’URSS voici plus de 30 ans.
Concernant l’horaire, les qualifications et le Grand-Prix sont fixés à 13 heures Suisse (GMT+1). Bonne chance à cette nouvelle épreuve, En espérant des bonnes nouvelles de Jules Bianchi prochainement.

19:40 Publié dans F1, Formule 1, Sport | Tags : f1, formule 1, gp de russie, sotchi jeux olympiques, formule 1 russie, sotchi jo, sothci | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |