21/02/2014

Le bal des présentations officielles commence : McLaren ouvre la danse avec un nouveau look d’enfer

Comme c’est le cas chaque année, chaque équipe de Formule 1 s’apprête donc à présenter sa nouvelle monoplace pour la nouvelle saison et cette fois-ci c’est McLaren pour sa dernière saison avec le moteur Mercedes qui s’y colle en premier, bien que le très sympathique Vitaj Mallya leur ait volé la vedette mercredi en dévoilant une photo de la nouvelle Sahara Force India sur le net.
N’en déplaise à l’Indien, McLaren-Mercedes a donc présenté sa nouvelle monoplace, la
MP4-29
, dans un nouveau look et avec une couleur unique gris argentée pour le moment, en attendant peut-être plus de couleurs en fonction de l’arrivée prochaine de nouveaux sponsors. Comme attendu, le nez de la voiture est assez original et allongé en pointe (on a aussi entendu dire assez moche par certains) mais le reste du design semble assez correct et photogénique.

Les deux pilotes titulaires cette saison seront le britannique Jenson Button (pour sa 5
ème saison chez McLaren et à qui on transmet nos plus sincères condoléances pour la mort de son regretté et sympathique père John Button) et le néophyte Kevin Magnussen. Le Danois que nous vous avions présenté dans un des premiers articles remplace le Mexicain Sergio Peréz (remercié fin 2013) et aura la lourde tâche de marcher sur les traces de Lewis Hamilton afin de ramener cette équipe en compagnie de Jenson Button vers les sommets et les victoires. Le pilote de réserve sera le Belge Stoffel Vandoorne, également membre du programme jeune de McLaren et grand espoir de toute la Belgique de de l’écurie britannique. Il espère pouvoir avoir sa chance quelques vendredi en essais libres en plus d’être engagé en GP2.

BevlNE0CMAIDiM4.jpg

                                                                                                          Les pilotes 2014 du Team McLaren-Mercedes
 
Côté sponsor, pour cette saison de transition avant de passer du moteur Mercedes à Honda l’écurie de Woking semble ne pas trop s’inquiéter, mais la réalité semble un peu moins rose, l’équipe n’ayant pas de sponsor titre (une perte estimée à 42 millions), bien que Vodafone, Santander et Mobil 1 restent bien présents sur la monoplace. Certaines rumeurs annoncent également le japonais Sony chez McLaren mais seulement en 2015 dès que le moteur Honda sera définitivement installé dans la voiture. Il ne serait ainsi d’ailleurs pas étonnant de voir des têtes tomber comme celle par exemple de Martin Whitemarsh, en raison des mauvais résultats sportifs de la saison 2013 et du manque de sponsors. Avant de conclure, une nouvelle ne venant jamais seule, les rumeurs de départs entourant le Team Manager de Lotus Eric Bouiller se sont finalement révélées justifiées, puisque le Français vient de démissionner de Lotus et serait pressenti à la tête de l’équipe dès le début de saison.

Avis personnel:
Une très belle voiture au niveau du design et du look, assez classique au niveau des couleurs pour une Mercedes avec son gris chromé, restant ainsi à l’image de ses précédentes livrées. On se demandera simplement une chose : Comment va-t-on différencier la McLaren de la Mercedes, si toutes les deux sont grises ? Bonne chance et amusement à tous.
On attendra de voir les essais de Jérez afin de se prononcer au niveau des performances, mais il ne serait pas étonnant de les voir batailler pour la 4
ème place avec Force India, derrière Ferrari, Mercedeset Red Bull, mais clairement devant Lotus qui vient donc de perdre Eric Bouiller. Ce dernier serait-il d’ailleurs un meilleur renfort que l’autre homme qui était pressenti, le talentueux Ross Brawn. Rien n’est moins sûr et le britannique n’a peut-être pas dit son dernier mot grâce à Honda.
Quant aux pilotes, si le talent de Jenson Button n’est plus à prouver, Kevin Magnussen pourrait selon moi être la très bonne surprise de ce championnat dès les premières courses en Europe.

Toutes les images sont issues de la page Twitter officielle de Mclaren-Mercedes. Ci-joint une explication très intéressante par Mclaren Mercedes des nouvelles règles technqies (en anglais)

 

La liste des nouveaux numéros permanents des pilotes dévoilée

Comme vous le savez peut-être, la FIA a décidé en décembre dernier que les pilotes de Formule 1 auraient dorénavant des numéros fixe et permanents qu’ils garderont tout au long de leur carrière et de saison en saison. Cette nouvelle règle permet à la F1 de se rapprocher de ce qui se fait déjà dans plusieurs autres compétitions comme par exemple le Moto GP (qui ne connaît pas le fameux no 46 de Valentino Rossi)  ou en Indycar. Certains se demanderont certainement quels est le but final derrière cette mesure, soyons honnête difficile d’y répondre pour le moment, bien qu’on puisse se tourner vers certaines pistes et éléments de réponses comme un objectif marketing, une meilleure visibilité ou une meilleure association pilote/numéro pour créer des légendes.

Quoiqu’il en soit, la liste
des nouveaux numéros permanents vient d’être dévoilée le 11 janvier sur le site officiel de la FIA (www.formula1.com) et première information, Sebastian Vettel a bien choisi de porter et conserver le no 1, seul numéro non disponible qui revient automatiquement au champion du monde en titre. Il aurait toutefois pu y renoncer selon le règlement, pour préférer un autre choix, comme le no 5 qu’il a enregistré comme son numéro en cas de perte du titre de champion du monde pour les saisons suivantes. Du côté des numéros intéressants, plusieurs ont choisi leur numéro porte-bonheur comme Lewis Hamilton avec le 44, Kimi Raikkonen le 7 ou Jenson Buton le 20, d’autres ont choisi le numéro qu’ils portaient lors de leurs débuts en sport automobile comme Fernando Alonso le 14, Daniel Ricciardo le 3 ou Kevin Magnussen le 20. Quant au niveau des surprises et des originalités on trouve des pilotes qui ont osé beaucoup plus comme Adrian Sutil avec le 99 (numéro maximum), Valtteri Bottas avec le 77 qui représente les 4 t dans son nom (Val77eri Bo77as), le 13 de Pastor Maldonado (numéro non attribué normalement en F1) ou le 27 de Nico Hülkenberg (No longtemps associé à Ferrari dans les années 80 et 90).

800px-SF_Donington_grid_girls.jpg

La liste des nouveaux numéros permanents

1* Sebastian Vettel,(ALL/Red Bull) (*5 en cas de perte de titre les années suivantes)
3 Daniel Ricciardo, (AUS/Red Bull)
44 Lewis Hamilton, (GBR/Mercedes)
6 Nico Rosberg, (ALL/Mercedes)
14 Fernando Alonso, (ESP/Ferrari)
7 Kimi Raikkonen, (FIN/Ferrari)
8 Romain Grosjean, (FRA/Lotus)
13 Pastor Maldonado, (VEN/Lotus)
22 Jenson Button, (GBR/McLaren)
20 Kevin Magnussen, (DAN/McLaren)
27 Nico Hulkenberg, (ALL/Force India)
11 Sergio Perez, (MEX/Force India)
99 Adrian Sutil, (ALL/Sauber)
21 Esteban Gutierrez,(MEX/Sauber)
25 Jean-Eric Vergne, (FRA/Toro Rosso)
26 Daniil Kvyat, (RUS/Toro Rosso)
19 Felipe Massa, (BRE/ Williams)
77 Valtteri Bottas, (FIN/Williams)
17 Jules Bianchi, (FRA/Marussia)
4 Max Chilton, (GBR/Marussia)
10 Kamui Kobayashi,(JAP/Caterham)
 9 Marcus Ericsson, (SWE/Caterham)

19:37 Publié dans F1, Formule 1, Sport | Tags : numéros, caterham, alonso, f1, position, formule 1 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Une nouvelle compétition de la FIA voit le jour: La Formule 1 Electrique

Non, vous n’avez pas mal lu, il s’agit bien d’une nouvelle compétition de la FIA en parallèle à la Formule 1qui vient d’être lancée, la Formule 1 de l’ère électrique est bien née. Présenté en grande pompe au salon CES de Las Vegas (Consumer Electronics Show), ce nouveau championnat, le FIA Formule E Championship, aura pour première mission de donner une nouvelle image verte au sport automobile, un peu à l’image de ce qui se fait actuellement en Formule 1 avec l’importance grandissante qu’a pris et prend le KERS (notamment pour 2014) ces dernières années.

Le championnat de Formule E débutera donc le 11 septembre 2014 avec le premier GP de Chine à Pékin et sera composé de 10 équipes formées de 2 pilotes chacune. Le calendrier comportera lui aussi 10 courses pour cette première saison, à cheval sur 2014 et 2015. Une des particularités de cette compétition, mis à part d’être la première à avoir des véhicules 100% électriques , est qu’elle se déroulera exclusivement sur des circuits en ville, se voulant donc avant tout une compétition urbaine, en écho à l’utilisation grandissante de véhicules électriques en villes. Les 10 villes hôtes seront dans l’ordre : Pékin (Chine), Putrajaya (Malaisie), Rio de Janeiro (Brésil), Punta del Este (Uruguay), Buneos Aires (Argentine), Los Angelees (USA), Miami (USA), Monte-Carlo (Monaco), Berlin (Allemagne) et comme clôture de la saison quoi de plus spectaculaire que Londres (Royaume-Uni). Il y aura donc des courses sur 5 continents différents, ce qui nous rapproche encore plus de la Formule 1.

Avec des monoplaces de poids assez proches de celles du GP2 (antichambre de la F1), et fonctionnant avec des moteurs thermiques de Renault, ces voitures seront capables d’atteindre une vitesse de 230 kilomètres/heure. C’est certes moins rapide que les F1, mais c’est déjà une sacrée avancée pour les moteurs électriques soi-disant trop faibles…
Les 10 équipes inscrites au championnat bénéficieront toutes d’un châssis identique, cette monoplace commune portant le nom de " Spark-Renault SRT-01E "
Au-delà du moteur Renault déjà évoqué plus haut, une autre bonne nouvelle est que le châssis construit par Dallara (ex équipe F1) réunira des technologies et pièces qui seront fournies et développées par plusieurs sociétés et constructeurs actifs dans la Formule 1. Citons par exemple la boite de vitesse développée par McLaren, le système de gestion mis au point par Williams ou les pneus fournis par Michelin. On voit donc d’intéressantes collaborations et synergies avec le monde de la Formule 1, ce d’autant plus que les voitures ressembleront beaucoup aux F1 actuelles grâce à leur design aérodynamique. Outre le fait de faire de la Formule E une compétition tout aussi importante que la F1, son patron et promoteur Alejandro Agag ainsi que le sponsor principal Qalcomm (entreprise active dans le domaine de la technologie mobile), espèrent que cette compétition soutiendra l’investissement dans les véhicules électriques et améliorera la perception des véhicules électriques.

 

 image:@AFP

Avec quels pilotes et écuries ?

Les dix écuries qui participeront à ce premier Championnat du Monde de Formule E sont d’ores et déjà connues, la liste ayant été publiée sur le site officiel (
www.fiaformulae.com/home). Parmi eux on trouve d’ailleurs d’anciens noms de la F1 dont des patrons d’écuries comme Michael Andretti, Aguri Suzuki ou Alain Prost ainsi que des hommes d’affaires et personnalités importants comme Leonardo Di Caprio (Team Venturi),ou la famille indienne Mahindra (Mahindra Racing). Les présences d’Audi Sport ABT, d’ E.Dams et de Virgin Racing prouvent également l’attractivité et l’importance de cette compétition. En effet, Sir Richard Branson dont l’écurie Virgin était en F1 avant d’être rachetée par Marussia avait notamment déclaré il y a quelques temps encore, qu’il désirait une Formule 1 plus verte afin de s’engager plus sérieusement dance cette catégorie. Voilà peut être chose faite avec la nouvelle FE. Preuve en est aussi l’engagement du groupe allemand Audi, pour qui la F1 n’était pour le moment pas encore envisageable.

Concernant les 20 pilotes qui se disputeront le tire, quelques-uns sont également déjà connus et on trouve aussi d’anciens pilotes de F1 comme Sébastien Buemi, Luca Di Grassi, Takuma Sato, Vitantonio Liuzzi ou Karun Chandok.     
Voici la liste officielle des 10 écuries inscrites :
Drayson Racing
China Racing
Andretti Autosport
Dragon Racing
E.Dams
Super Aguri Formula E
Audi Sport ABT
Mahindra Racing
Virgin Racing
Venturi Grand Prix

Nous souhaitons ainsi un très bon lancement et la bienvenue à cette nouvelle compétition et nous réjouissons de voir rouler ces nouvelles voitures. Nous ne manquerons pas non plus de vous informer de l’évolution de ce championnat et de Sébastien Buemi au cours des prochains mois. Pour plus d’informations sur la Formule E, voici également le site officiel de la compétition :  http://www.fiaformulae.com/home

Voici encore pour terminer ce sujet, la vidéo de lancement à Las Vegas de cette nouvelle compétition de Formule E


 

19:34 Publié dans F1, Formule 1, Sport | Tags : f1, formule 1, f1 verte, compétition, éléctrique, saison 2014, nouvelles voitures, silence | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |