21/02/2014

Le retour du V6 Turbo en Formule 1

Comme déjà évoqué précédemment dans un des premiers articles de blog, cette saison 2014 sera marquée par de nombreux changements avec de nouvelles réglementations et technologies, et l’une d’entre elles sera notamment le grand retour du moteur V6 Turbo en Formule. Arrivé pour la première fois en Formule 1 dans les années 1980 avec la domination du motoriste français Renault, le V6 Turbo n’a pas encore fait ses premiers tours de pistes, qu’il suscite déjà nombre de discussions et débats. Notamment au niveau du son, puisqu’il devrait être moins bruyant et plus grave que les moteurs V8 de ces dernière saisons. Il y a quelques mois en effet, les plus critiques allaient jusqu’à dire qu’avec sa nouvelle tonalité « musicale »,  le son de la Formule 1 serait catégoriquement changé et que le temps où l’on entendait « le bruit des moteurs gronder »le long de la piste et à la Télévision était révolu. Cependant il n’en est rien, et rassurez-vous car selon plusieurs spécialistes moteurs dont Andy Cowell chef du département Haute Performance Mercedes, « la fréquence sera très similaire de l'actuel à 18 000 tours/minute, et seul le volume sera légèrement plus bas ». Soit finalement un moindre mal, lorsque l’on sait que ces moteurs consommeront moins, auront le soutien d’un KERS plus puissant, et bien sûr un turbo doté d’une récupération d’énergie qui permettra d'augmenter le potentiel d'accélération en sortie de virage.

Quant à ce moteur Mercedes qui équipera les équipes Mercedes AMG, McLaren, Force India et Williams, on dit qu’il serait en avance sur les deux autres, à savoir Ferrari (qui équipera Ferrari, Sauber et Marussia) et Renault (qui équipera Red Bull, Lotus, Torro Rosso et Caterham) et que son rendement serait pressenti comme supérieur tout en consommant moins. Voici donc encore un point à vérifier dès les essais de fin janvier à Jerez lors de la première course le 16 mars en Australie.
Quoi qu’il en soit, ce nouveau  V6 est un nouveau pas rapprochant la Formule 1 aux caractéristiques des moteurs de voitures de série, et le signe qui ne trompe personne est bien le retour de Honda aux affaires, puisque dès 2015 le motoriste Japonais équipera les McLaren qui abonderont donc leur partenariat de longues années avec Mercedes. En attendant d’autres, et pourquoi pas Volkswagen, BMW ou Audi ?

Voici encore pour terminer une vidéo mise en ligne par Mercedes qui nous fait découvrir le nouveau son et la nouvelle musique du V6 TH lors d’un tour simulé sur le circuit de Monza.



 

19:48 Publié dans F1, Formule 1, Sport | Tags : f1, moteur, formule 1, nouveau v6, les moteurs de f1, nouveau turbo, turbo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Le bal des présentations officielles commence : McLaren ouvre la danse avec un nouveau look d’enfer

Comme c’est le cas chaque année, chaque équipe de Formule 1 s’apprête donc à présenter sa nouvelle monoplace pour la nouvelle saison et cette fois-ci c’est McLaren pour sa dernière saison avec le moteur Mercedes qui s’y colle en premier, bien que le très sympathique Vitaj Mallya leur ait volé la vedette mercredi en dévoilant une photo de la nouvelle Sahara Force India sur le net.
N’en déplaise à l’Indien, McLaren-Mercedes a donc présenté sa nouvelle monoplace, la
MP4-29
, dans un nouveau look et avec une couleur unique gris argentée pour le moment, en attendant peut-être plus de couleurs en fonction de l’arrivée prochaine de nouveaux sponsors. Comme attendu, le nez de la voiture est assez original et allongé en pointe (on a aussi entendu dire assez moche par certains) mais le reste du design semble assez correct et photogénique.

Les deux pilotes titulaires cette saison seront le britannique Jenson Button (pour sa 5
ème saison chez McLaren et à qui on transmet nos plus sincères condoléances pour la mort de son regretté et sympathique père John Button) et le néophyte Kevin Magnussen. Le Danois que nous vous avions présenté dans un des premiers articles remplace le Mexicain Sergio Peréz (remercié fin 2013) et aura la lourde tâche de marcher sur les traces de Lewis Hamilton afin de ramener cette équipe en compagnie de Jenson Button vers les sommets et les victoires. Le pilote de réserve sera le Belge Stoffel Vandoorne, également membre du programme jeune de McLaren et grand espoir de toute la Belgique de de l’écurie britannique. Il espère pouvoir avoir sa chance quelques vendredi en essais libres en plus d’être engagé en GP2.

BevlNE0CMAIDiM4.jpg

                                                                                                          Les pilotes 2014 du Team McLaren-Mercedes
 
Côté sponsor, pour cette saison de transition avant de passer du moteur Mercedes à Honda l’écurie de Woking semble ne pas trop s’inquiéter, mais la réalité semble un peu moins rose, l’équipe n’ayant pas de sponsor titre (une perte estimée à 42 millions), bien que Vodafone, Santander et Mobil 1 restent bien présents sur la monoplace. Certaines rumeurs annoncent également le japonais Sony chez McLaren mais seulement en 2015 dès que le moteur Honda sera définitivement installé dans la voiture. Il ne serait ainsi d’ailleurs pas étonnant de voir des têtes tomber comme celle par exemple de Martin Whitemarsh, en raison des mauvais résultats sportifs de la saison 2013 et du manque de sponsors. Avant de conclure, une nouvelle ne venant jamais seule, les rumeurs de départs entourant le Team Manager de Lotus Eric Bouiller se sont finalement révélées justifiées, puisque le Français vient de démissionner de Lotus et serait pressenti à la tête de l’équipe dès le début de saison.

Avis personnel:
Une très belle voiture au niveau du design et du look, assez classique au niveau des couleurs pour une Mercedes avec son gris chromé, restant ainsi à l’image de ses précédentes livrées. On se demandera simplement une chose : Comment va-t-on différencier la McLaren de la Mercedes, si toutes les deux sont grises ? Bonne chance et amusement à tous.
On attendra de voir les essais de Jérez afin de se prononcer au niveau des performances, mais il ne serait pas étonnant de les voir batailler pour la 4
ème place avec Force India, derrière Ferrari, Mercedeset Red Bull, mais clairement devant Lotus qui vient donc de perdre Eric Bouiller. Ce dernier serait-il d’ailleurs un meilleur renfort que l’autre homme qui était pressenti, le talentueux Ross Brawn. Rien n’est moins sûr et le britannique n’a peut-être pas dit son dernier mot grâce à Honda.
Quant aux pilotes, si le talent de Jenson Button n’est plus à prouver, Kevin Magnussen pourrait selon moi être la très bonne surprise de ce championnat dès les premières courses en Europe.

Toutes les images sont issues de la page Twitter officielle de Mclaren-Mercedes. Ci-joint une explication très intéressante par Mclaren Mercedes des nouvelles règles technqies (en anglais)

 

La liste des nouveaux numéros permanents des pilotes dévoilée

Comme vous le savez peut-être, la FIA a décidé en décembre dernier que les pilotes de Formule 1 auraient dorénavant des numéros fixe et permanents qu’ils garderont tout au long de leur carrière et de saison en saison. Cette nouvelle règle permet à la F1 de se rapprocher de ce qui se fait déjà dans plusieurs autres compétitions comme par exemple le Moto GP (qui ne connaît pas le fameux no 46 de Valentino Rossi)  ou en Indycar. Certains se demanderont certainement quels est le but final derrière cette mesure, soyons honnête difficile d’y répondre pour le moment, bien qu’on puisse se tourner vers certaines pistes et éléments de réponses comme un objectif marketing, une meilleure visibilité ou une meilleure association pilote/numéro pour créer des légendes.

Quoiqu’il en soit, la liste
des nouveaux numéros permanents vient d’être dévoilée le 11 janvier sur le site officiel de la FIA (www.formula1.com) et première information, Sebastian Vettel a bien choisi de porter et conserver le no 1, seul numéro non disponible qui revient automatiquement au champion du monde en titre. Il aurait toutefois pu y renoncer selon le règlement, pour préférer un autre choix, comme le no 5 qu’il a enregistré comme son numéro en cas de perte du titre de champion du monde pour les saisons suivantes. Du côté des numéros intéressants, plusieurs ont choisi leur numéro porte-bonheur comme Lewis Hamilton avec le 44, Kimi Raikkonen le 7 ou Jenson Buton le 20, d’autres ont choisi le numéro qu’ils portaient lors de leurs débuts en sport automobile comme Fernando Alonso le 14, Daniel Ricciardo le 3 ou Kevin Magnussen le 20. Quant au niveau des surprises et des originalités on trouve des pilotes qui ont osé beaucoup plus comme Adrian Sutil avec le 99 (numéro maximum), Valtteri Bottas avec le 77 qui représente les 4 t dans son nom (Val77eri Bo77as), le 13 de Pastor Maldonado (numéro non attribué normalement en F1) ou le 27 de Nico Hülkenberg (No longtemps associé à Ferrari dans les années 80 et 90).

800px-SF_Donington_grid_girls.jpg

La liste des nouveaux numéros permanents

1* Sebastian Vettel,(ALL/Red Bull) (*5 en cas de perte de titre les années suivantes)
3 Daniel Ricciardo, (AUS/Red Bull)
44 Lewis Hamilton, (GBR/Mercedes)
6 Nico Rosberg, (ALL/Mercedes)
14 Fernando Alonso, (ESP/Ferrari)
7 Kimi Raikkonen, (FIN/Ferrari)
8 Romain Grosjean, (FRA/Lotus)
13 Pastor Maldonado, (VEN/Lotus)
22 Jenson Button, (GBR/McLaren)
20 Kevin Magnussen, (DAN/McLaren)
27 Nico Hulkenberg, (ALL/Force India)
11 Sergio Perez, (MEX/Force India)
99 Adrian Sutil, (ALL/Sauber)
21 Esteban Gutierrez,(MEX/Sauber)
25 Jean-Eric Vergne, (FRA/Toro Rosso)
26 Daniil Kvyat, (RUS/Toro Rosso)
19 Felipe Massa, (BRE/ Williams)
77 Valtteri Bottas, (FIN/Williams)
17 Jules Bianchi, (FRA/Marussia)
4 Max Chilton, (GBR/Marussia)
10 Kamui Kobayashi,(JAP/Caterham)
 9 Marcus Ericsson, (SWE/Caterham)

19:37 Publié dans F1, Formule 1, Sport | Tags : numéros, caterham, alonso, f1, position, formule 1 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |