23/08/2015

Victoire de Lewis Hamilton à Spa-Francorchamps

Partant de la pole-position, le pilote Mercedes a su tirer profit de cet avantage dès le premier virage du GP de Belgique, au contraire de son coéquipier Nico Rosberg qui se retrouve déjà 5ème en manquant son départ. Mis sous  pression l’espace d’un tour par un excellent Sergio Perez, le Britannique creuse pourtant rapidement l’écart sur ses poursuivants alors que Rosberg s’applique à refaire son retard en pleine bataille avec Ricciardo, Bottas et Vettel. Non loin derrière on retrouve Romain Grosjean qui  après s’être brillamment classé 4ème en qualifications partait 9ème en raison d’une pénalité. Le Franco-Genevois semble en mesure de se battre pour le podium et après les premiers arrêts au stand autour du 12ème tour, il se débarrasse de Perez, Ricciardo et Bottas. Le malheureux Finlandais écopait encore d’une pénalité, son équipe Williams commettant une énorme bourde en lui chaussant trois pneus tendres et un medium.

f1,formule 1,gp de belgique,spa francorchamps,hamilton,ferrari,romain grosjean,lotus,alonso,victoire,podium,franco-genevois

Devant, Lewis Hamilton continue de maîtriser une course qui ne semble pouvoir lui échapper et Rosberg refait petit à petit son retard sur son coéquipier. On se dirige donc vers un nouveau doublé Mercedes pendant que Grosjean semble prêt à se battre pour le podium en compagnie de Sebastian Vettel. Alors que nous sommes quelques tours après la mi-course, c’est à ce moment-là que Ricciardo abandonne en plein milieu de la dernière chicane sur problème hydraulique. Un incident qui provoque l’entrée de la Safety-Car virtuelle. Grosjean en profite pour changer ses gommes une dernière fois, alors que chez Ferrari on prend le pari inverse en laissant Vettel en piste et en misant sur un seul changement de pneumatiques. La Scuderia Ferrari pense avoir dupé tout son monde mais le pilote Lotus se fait de plus en plus menaçant.

Revenu à moins d’une seconde à deux tours de la fin, Grosjean semble en mesure de passer le quadruple champion du monde, mais le pneu arrière droit de l’Allemand s’effondre et l’oblige à l’abandon. Pari perdu pour les Italiens et magnifique troisième place plus que méritée pour Grosjean. Le Franco-Genevois termine donc sur le podium derrière Hamilton et Rosberg. Derrière le trio gagnant, le public s’est aussi régalé avec un beau combat mettant aux prises Perez, Massa, Raikkönnen et Verstappen pour les places d’honneurs.

f1,formule 1,gp de belgique,spa francorchamps,hamilton,ferrari,romain grosjean,lotus,alonso,victoire,podium,franco-genevois

A noter la course méritante de Marcus Ericcson qui ramène un point de Belgique en terminant 10ème.
Prochaine course le 6 septembre à Monza, avec l’obligation de terminer devant Hamilton pour Nico Rosberg. Sous peine de voir le titre s’envoler au profit de l’Anglais.

Formule 1 - Grand Prix de Belgique 2015

 

 

 

 

 

01

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.png L. Hamilton

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

43 tours

25

02

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Rosberg

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

+2.0

18

03

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fr.png R. Grosjean

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/lotus.png Lotus

+37.9

15

04

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/ru.png D. Kvyat

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/redbull.png Red Bull

+45.6

12

05

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/mx.png S. Pérez

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/forceindia.png Force India

+53.9

10

06

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/br.png F. Massa

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/williams.png Williams

+55.2

8

07

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png K. Räikkönen

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/ferrari.png Ferrari

+55.7

6

08

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/nl.png M. Verstappen

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/tororosso.png Toro Rosso

+56.0

4

09

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png V. Bottas

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/williams.png Williams

+61.0

2

10

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/se.png M. Ericsson

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/sauber.png Sauber

+91.2

1

18/07/2015

Décès du pilote de Formule 1 Jules Bianchi 9 mois après son accident de Suzuka

Terrible nouvelle ce matin pour tous les fans de Formule 1 et de sport automobile. Le jeune pilote Niçois de 25 ans Jules Bianchi est décédé dans la nuit de vendredi à samedi suite à son dramatique accident survenu au cours du GP du Japon à Suzuka le 5 octobre 2014.

La famille de Jules a officialisé la nouvelle à 2h45 du matin avec la publication d’un communiqué digne et rempli d’émotions. Alors que la Formule 1 s’était fixé comme priorité numéro une la sécurité des pilotes, la mort du Niçois vient nous rappeler que le sport automobile reste un sport spectaculaire mais aussi dangereux.  21 ans après la mort d’Ayrton Senna, la Formule 1 voit donc un nouveau pilote perdre la vie suite à ses blessures subies lors d’un Grand-Prix.

Doté d’un talent hors norme et d’une personnalité sympathique et attachante, Jules Bianchi était membre de la Ferrari Driver Academy. Promis à un immense avenir, le Français avait réussi l’exploit de terminer à la 9ème place du GP de Monaco 2014 avec la très modeste Marussia, réalisant de superbes dépassements. Cet exploit avait été comparé à une victoire par ses pairs comme le redit encore Jean-Eric Vergne aujourd’hui. Toute la famille de la Formule 1, Ferrai (par laquelle il était considéré comme un futur pilote titulaire), Marussia (son ancienne équipe) et toutes les autres acteurs du sport automobile se sont associés à la douleur de la famille Bianchi qui sera restée digne pendant ce long combat de 9 mois.

F1, Formule 1, Grand-Prix, Jules Bianchi, Marusia, Manor, Suzuka, RIP Jules Bianchi, Bianchi

Les hommages et les nombreux témoignages d’amitiés ont afflué de toutes parts depuis l’annonce de la mort de Jules Bianchi ce matin, avec entre autres Jean-Eric Vergne, Fernando Alonso, ou encore Jean Todt et Sebastien Loeb. 

 Tout le blog de f1-faninfo présente ses plus sincères condoléances à sa famille, ses proches et ses amis.
#Ciao Jules siempre nei cuori

Extraits du communiqué officiel de la famille de Jules Bianchi :
« Jules s’est battu jusqu’au bout, comme il l’a toujours fait, mais hier, sa bataille a pris fin".
"Nous ressentons, dit-elle, une peine immense et indescriptible. Nous voulons remercier
le personnel médical du CHU de Nice, qui l’a soigné avec amour et dévouement, le personnel du Centre Médical Général de Mie au Japon qui a pris soin de Jules immédiatement après son accident, tout autant que tous les autres médecins qui se sont
impliqués dans le combat qu’il a mené au cours des mois passés."

« Nous souhaitons remercier les collègues de Jules, ses amis, ses supporters et tous ceux qui lui
ont prouvé leur affection au cours de cette période. Ils nous ont donné la force nécessaire pour résister dans ces moments terribles. Les écouter, lire leurs très nombreux messages nous ont montré comment Jules avait suscité une affection si profonde auprès de tant de personnes de par le monde."

 

 

 

 

15:33 Publié dans F1, Formule 1, Genève, Sport | Tags : f1, formule 1, grand-prix, jules bianchi, marusia, manor, suzuka, rip jules bianchi, bianchi | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

05/07/2015

Victoire de Lewis Hamilton dans un GP de Grande-Bretagne à rebondissements. Occasion manquée pour Sauber

Lewis Hamilton retrouve le sourire deux semaines après sa 2ème place en Autriche. Il remporte à Silverstone pour la 3ème fois son Grand-Prix à domicile et reprend une avance plus conséquente au classement du championnat du monde.

Grand-Prix d’une rare intensité ce dimanche en Angleterre pour cette 9ème corse de la saison. Dès le départ, les spectateurs ont d’ailleurs eu droit au premier acte d’un scénario fou. Lewis Hamilton qui part en tête manque son départ et voit Massa prendre la tête de la course et Bottas le serrer de près devant Nico Rosberg. Quelques virages plus loin, les deux Lotus se percutent et emmènent avec eux Jenson Button et Fernando Alonso. Le Britannique, Maldonadao et Romain Grosjean abandonnent et l’Espagnol repart pendant que la Safety Car fait son apparition. Au nouveau départ lancé, Bottas passe devant Hamilton et les deux Williams mènent devant les deux Mercedes. Quelle surprise pour tout le public.

f1,formule 1,rosberg,lewis hamilton,mercedes angleterre,lewis hamilton gagne en grande-bretagne,hamilton mercedes,vettel ferrari

Arrivent les arrêts aux stands et Lewis Hamilton décide de rentrer un peu plus tôt afin de réussir l’uper-cut et profiter de pneus plus frais afin de reprendre du temps sur les deux pilotes Williams. Pari réussi puisque le Britannique repart en tête sous les clameurs de la foule et devant Felipe Massa, Valtteri Bottas et Nico Rosberg. On se dit alors que plus rien ne peut perturber le Britannique d’une grande victoire dans son jardin mais voici que la pluie fait son apparition autour du 40ème tour. Nico Rosberg très habile en profite pour repasser les deux Williams et s’apprête à mettre la pression sur l’Anglais. Lequel choisit finalement de rentrer aux stands pour chausser des gommes intermédiaires tout comme les deux Ferrari de Vettel et Raikönnen. Un grand risque qui aurait pu se terminer sur un échec comme au Grand-Prix de Monaco voici un mois, mais la pluie redoublant d’intensité donne raison à Lewis Hamilton et ses poursuivants sont eux aussi obligés de chausser les pneus intermédiaires.  

Il ne reste donc plus qu’une dizaine de tours à Hamilton pour ramener sa monoplace sur la plus haute marche du podium devant Nico Rosberg et Sebastian Vettel qui profite de l’erreur stratégique des Williams pour s’offrir une belle 3ème place. Au classement du championnat, Lewis Hamilton reprend donc 17 points d’avance avant le GP de Hongrie prévu le 28 juillet, celui d’Allemagne ayant été annulé pour raisons financières.

f1,formule 1,rosberg,lewis hamilton,mercedes angleterre,lewis hamilton gagne en grande-bretagne,hamilton mercedes,vettel ferrari

Côté Sauber, c’est une course et une opportunité manquée puisque Felipe Nasr n’a pas pu s’élancer suite à un problème électrique. Longtemps 10ème suite à de nombreux abandons, Marcus Ericcson fiit finalement 11ème juste derrière Fernando Alonso et manque les points pour une place. Semblant pourtant plus rapide que l’Espagnol, le Suédois a dû s’arrêter deux fois dans les 15 derniers tours, la stratégie face aux abruptes averses n’ayant aussi peut-être pas été l’une de meilleures du côté de Sauber.

 GP de Grande-Bretagne

01   L. Hamilton   Mercedes 52 tours 25
02   N. Rosberg   Mercedes +10.9 18
03   S. Vettel   Ferrari +25.4 15
04   F. Massa   Williams +36.8 12
05   V. Bottas   Williams +63.1 10
06   D. Kvyat   Red Bull +63.9 8
07   N. Hülkenberg   Force India +78.7 6
08   K. Räikkönen   Ferrari + 1 tour 4
09   S. Pérez   Force India + 1 tour 2
10   F. Alonso   McLaren + 1 tour 1