15/11/2015

Victoire paisible de Nico Rosberg au Brésil

Au terme d’un Grand-Prix du Brésil peu impressionnant, Nico Rosberg remporte la cinquième victoire de sa saison. Il devance son coéquipier Lewis Hamilton et l’Allemand Sebastian Vettel. Les deux Mercedes ont une fois encore semblé bien supérieures à leurs adversaires. Aucun point pour Sauber, Romain Grosjean ramène un point.

Une nouvelle fois en pole-position, Nico Rosberg a su pleinement profiter de cet avantage, passant toutefois à quelques centimètres de l’accrochage avec Lewis Hamilton au premier virage. Mis à part cette grosse frayeur, l’Allemand négocie bien la première partie de la course et construit rapidement une petite avance sur son coéquipier. Derrière eux, les deux Ferrari de Vettel et Räikkönnen contiennent leurs adversaires mais ne peuvent suivre le rythme des Mercedes.

GP, Brésil, Grand-Prix du Brésil, Hamilton, Interlagos, Rosberg, Mercedes, championnat, Ferrari

Dès le 15ème tour les leaders doivent s’arrêter au stand pour chausser de nouveaux pneumatiques, les gommes Pirelli se dégradant plus rapidement que prévu. Au total ce sera une stratégie à 3 arrêts pour la plupart des pilotes, mis à part Räikönnen qui tente une tactique sur deux arrêts. Hamilton implore aussi son stand de décaler sa stratégie, mais l’équipe lui demande de suivre les instructions prévues à la lettre. L’Anglais tentera bien une fois de se montrer dans les rétroviseurs de Rosberg mais sans grande crainte pour l’Allemand. Plus loin derrière les Sauber se battent avec les McLaren et les Lotus entre la 12ème et 15ème place, malheureusement mais sans possibilité réelle d’intégrer le Top 10.

GP, Brésil, Grand-Prix du Brésil, Hamilton, Interlagos, Rosberg, Mercedes, championnat, Ferrari

Pendant que Vetel assure sa 3ème place, Rosberg contrôle lui la fin de course pas très impressionnante faut-il le souligner. Bottas, Hülkenberg et Kvyat terminent derrière le duo Mercedes et les deux Ferraris marquant de précieux points pour le classement final du championnat. Avec cette cinquième victoire de l’année Rosberg est assuré du titre de vice-champion du monde derrière Lewis Hamilton. Enfin, remercions Pastor Maldonado et Max Verstappen pour les quelques dépassements et prises de risques qu’ils ont offerts aux spectateurs d’Interlagos. Prochain et dernier Grand-Prix de cette saison 2015 le 28 novembre à Abu-Dhabi.

01/11/2015

Un viva Mexico qui arrive une semaine trop tard pour Rosberg

En remportant le premier Grand-Prix du Mexique depuis 1992, Nico Rosberg n’a certes pas effacé sa déception de la semaine dernière aux Etats-Unis, mais il a au moins repris la deuxième place au classement général, ce qui reste une maigre consolation. Un point pour le Franco-Suisse Romain Grosjean, aucun pour Sauber.
 

F1, Formule 1, Grand-Prix du Mexique, GP, Mexique, GP Mexique, Rosberg, Hamilton, Mercedes, 1992


Partant à nouveau de la pole-position, Nico Rosberg n’a cette fois-ci pas laissé l’occasion à son coéquipier Lewis Hamilton de lui ravir la première position au premier virage. Très vigilant et à son affaire, le pilote allemand a su maitriser les attaques du nouveau triple champion du monde.  Derrière Sebastian Vettel a moins de chance, s’accrochant avec Daniel Ricciardo dès le premier freinage. Le rival de Rosberg pour le titre de vice-champion du monde peut toutefois repartir. Au fil des tours, les deux Mercedes haussent le rythme et creusent le trou par rapport à leurs poursuivants directs que sont les deux Williams et Red Bull. C’est d’ailleurs Valtteri Bottas qui effectue le premier son arrêt au stand au 8ème tour pour chausser des gommes medium. Les leaders décident quant à eux de rester 15 tours supplémentaires en piste, une stratégie qui semble en fin de compte bien plus adéquate. 


Alors qu’il tente de remonter dans le peloton, Bottas va à nouveau s’accrocher avec Kimi Räikkönnen qui l’avait sorti en Russie. Cette fois-ci c’est l’abandon pour Räikkönnen et une petite alerte seulement pour Bottas. Puis vient la sortie de piste de Sebastian Vettel qui écrase sa voiture contre les barrières de sécurité. Une course à oublier pour l’Allemand et Ferrari qui subit donc un double abandon. La Safety Car entre en piste et anéanti l’avance de Nico Rosberg. Felipe Nasr est lui victime de l’usure de ses freins et doit lui aussi renoncer à plus de 10 tours de l’arrivée.

A la reprise, les deux Mercedes qui venaient de chausser des pneus neufs offrent un beau sprint final de 10 tours aux 120'000 spectateurs présents sur le circuit. Ils passent les deux tout près d’une sortie de route en prenant tous les risques pour la victoire. Les deux Red Bull encore 3ème et 4ème ne peuvent-elles résister à la remontée puissante et limpide de Valtteri Bottas. Le Finlandais passe les deux pilotes Red Bull et s’offre la 3ème marche du podium. 

F1, Formule 1, Grand-Prix du Mexique, GP, Mexique, GP Mexique, Rosberg, Hamilton, Mercedes, 1992

Devant Nico Rosberg résiste et s’offre une victoire qui lui permet de retrouver un peu le sourire après sa déconvenue du GP des Etats-Unis. Elle arrive néanmoins trop tard pour la course au titre. Pas de points pour l’équipe Sauber avec Marcus Ericsson qui termine une course très discrète à la 12ème place, derrière Romain Grosjean 10ème. Prochain Grand-Prix le 15 novembre au Brésil avec une course à domicile pour Felipe Nasr et sa Sauber.

 

Formule 1 - Grand Prix du Mexique 2015

 

Pilote

Ecurie

Temps

Pts

01

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Rosberg

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

71 tours

25

02

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.png L. Hamilton

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

+1.9

18

03

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png V. Bottas

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/williams.png Williams

+14.5

15

04

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/ru.png D. Kvyat

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/redbull.png Red Bull

+16.5

12

05

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/au.png D. Ricciardo

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/redbull.png Red Bull

+19.6

10

06

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/br.png F. Massa

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/williams.png Williams

+21.4

8

07

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Hülkenberg

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/forceindia.png Force India

+25.8

6

08

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/mx.png S. Pérez

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/forceindia.png Force India

+34.3

4

09

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/nl.png M. Verstappen

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/tororosso.png Toro Rosso

+35.2

2

10

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fr.png R. Grosjean

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/lotus.png Lotus

+37.9

1

 

 

 

 

 

22:59 Publié dans F1, Formule 1, Sport | Tags : f1, formule 1, grand-prix du mexique, gp, mexique, gp mexique, rosberg, hamilton, mercedes, 1992 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

29/03/2015

Surprise en Malaisie : Vettel offre la victoire à Ferrari

Encore difficilement inimaginable après le Grand-Prix d’Australie tant la domination des Mercedes avait été écrasante, Sebastian Vettel s’est imposé à la régulière et au nez et à la barbe des flèches d’argent à Kuala Lumpur.
Sur le circuit de Sepang, l’Allemand a profité d’un départ agité pour tout d’abord se maintenir en 2ème position derrière Lewis Hamilton puis prendre la tête au 5ème tour.  Choisissant de changer leurs gommes pendant l’intervention de la Safety Car suite une incursion dans le gravier du pilote Sauber Ericcson, les deux Mercedes de Hamilton et Rosberg doivent d’abord remonter le peloton avant de se retrouver derrière le pilote Ferrari. Lequel garde pendant toute la course une longueur d’avance et choisit finalement une stratégie à deux arrêts payante. Vettel ressort d’ailleurs avec des pneus neufs juste devant Nico Rosberg et parvient à défendre sa position pendant la suite de la course. Hamilton qui a repris la tête entre-deux est obligé de faire un 3ème arrêt à 16 tours de la fin et ne parviendra jamais à revenir sur Vettel. C’est la fête du côté de la Scuderia Ferrari qui attendait une victoire depuis presque 2 ans et le GP d’Espagne en mai 2013. 

f1-malaysian-gp-2015-race-winner-sebastian-vettel-ferrari-celebrates-in-parc-ferme.jpg

 

Plus loin derrière, la course est également passionnante et disputée avec Kimi Raikonnen qui réussit une superbe remontée en 4ème position, lui qui avait été victime d’une crevaison suite à une touchette avec Felipe Nasr en début de course. Les deux Williams de Bottas et Massa se battent à coups de belles manœuvres pour la 5ème place et c’est Valtteri Bottas qui prend finalement le dessus avec un superbe dépassement. Derrière les deux Red Bull et les Torro-Rosso mènent le reste du peloton, ce qui permet à Jos Verstappen (7ème)de devenir à 17 ans le plus jeune pilote en Formule 1 à marquer des points.

f1-malaysian-gp-2015-max-verstappen-scuderia-toro-rosso-str10.jpg

Course à oublier pour les McLaren- Honda qui après avoir traîné à l’arrière de la course abandonnent tour à tour. Difficile saison en perspective pour Alonso et Button. Les deux Sauber et Grosjean ne furent pas plus à la fête. Triste jour pour Ericcson est sorti tout seul de la piste au 4ème tour alors que Nasr (12ème) et Grosjean (11ème) terminent à la porte des points avec chacun un accrochage à leurs actifs.
Alors que Vettel  rejoint Michael Schumacher dans la légende Ferrari, Mercedes quitte Kuala Lumpur avec l’impression que cette saison ne sera pas aussi facile que la dernière. Attention donc à ne pas tomber dans la suffisance et tant mieux pour le spectacle.  Prochain Grand- Prix le 12 avril en Chine

Formule 1 - Grand Prix de Malaisie 2015

 

Pilote

Ecurie

Temps

Pts

01

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png S. Vettel

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/ferrari.png Ferrari

56 tours

25

02

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.png L. Hamilton

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

+8.5

18

03

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Rosberg

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

+12.3

15

04

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png K. Räikkönen

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/ferrari.png Ferrari

+53.8

12

05

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png V. Bottas

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/williams.png Williams

+70.4

10

06

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/br.png F. Massa

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/williams.png Williams

+73.5

8

07

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/nl.png M. Verstappen

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/tororosso.png Toro Rosso

+97.7

6

08

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/es.png C. Sainz

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/tororosso.png Toro Rosso

+1 tour

4

09

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/ru.png D. Kvyat

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/redbull.png Red Bull

+1 tour

2

10

 http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/au.png D. Ricciardo

 http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/redbull.png Red Bull

+1 tour

1