23/10/2014

Entre investisseurs fantômes et offres repoussées : A quoi joue Sauber ?

Alors que ces dernières semaines de plus en plus de rumeurs sur un rachat complet ou partiel de parts dans l’équipe Sauber ont circulé, la situation de l’écurie Suisse semble ne pas avoir évoluée. Pire, au fur et à mesure que le temps passe, les interrogations se multiplient et les offres et potentiels investisseurs ne se confirment pas. Monisha Kaltenborn a beau se presser dans tous les médias pour répandre de belles paroles sur l’avenir de l’écurie et la saison prochaine, personne ne semble vraiment dupe et l’avenir de Sauber est plus qu’incertain.

En effet, si la piste des investisseur Russes avec le jeune pilote Sergei Sirotkin semble avoir définitivement pris du plomb dans l’aile à force de complications et traîner en longueurs, d’autres pistes récentes ont malheureusement également conduits à un échec. On pense notamment à l’investisseurs Canadien, Lawrence Stroll amené par Ferrari en personne et qui semblait très intéressé pour racheter des parts dans l’équipe afin d’offrir un baquet à son talentueux fils. Cela ne se fit finalement pas, en raison d’une offre jugée trop basse par Peter Sauber en personne. 

arton36867.jpg


Il y eut aussi l’épisode Simona de Silvestro avec ses sponsors Américains. Tout semblait avoir été prévu pour offrir un baquet à la Suissesse pour 2015 et une place importante à ses soutiens sur la nouvelle monoplace. On a cependant appris voici quelques semaines que la collaboration avait pris fin, faute d’accord.
Vous l’aurez compris, la situation et les négociations du Team d’Hinwill ne semblent pas être que remplies de succès. Surtout que l’équipe manquant cruellement d’argent et de résultats, le choix et la composition des pilotes sera certainement dictée par l’apport financier et les sponsors liés aux pilotes.

D’autant plus que les dernières rumeurs faisaient état de l’intronisation pour 2015 de Van der Garde et d’une entrée de McGregor (propriété du beau-père de Giedo Van der Garde) dans le capital de Sauber. Alors enfin une bonne nouvelle ou encore une négociation échouée ? La réponse viendra peut-être de Force India qui confirmera ou non Sergio Pérez et ses millions Mexicains d’ici 10 jours, à moins que ce ne soit à la surprise générale Van der Garde qui soit confirmé dans l’équipe Indienne de Vijay Mallya…

arton36938.jpg

Quoi qu’il en soit, espérons que Peter Sauber et son équipe parviennent enfin à conclure une négociation à son terme, eux qui ont par le passé déjà perdu des partenaires importants qui firent le bonheur d’autres équipes comme Red Bull, Petronas Crédit Suisse et BMW (retrait de la F1) ou récemment Telmex qui aurait été prêt à fournir un duo 100% Mexicain (Pérez-Gutierrez) et un apporter un capital frais dans l'équipe. Peut-être aussi que Monsiha Kaltenborn sera-t-elle un peu plus chanceuse en affaires. La survie de l’équipe en dépend...