01/12/2015

GP d’Abu Dhabi : Rosberg clôture la saison avec une nouvelle victoire

Déjà vainqueur lors des deux précédents Grand-Prix, Nico Rosberg a récidivé lors de la dernière épreuve de la saison. Parti de la première place sur la grille, l’Allemand a dominé son coéquipier Lewis Hamilton et le Finlandais Kimi Räikkönnen. Cette fin de saison a presque de quoi lancer les premières hostilités pour le championnat 2016. Sauber termine quant à elle sa saison en roue libre.

Auteur d’un très bon départ, Nico Rosberg prend le large dès le premier virage alors que Lewis Hamilton a plus de peine qu’à son habitude à s’élancer de la grille de départ. Derrière Fernando Alonso assure le spectacle avec Pastor Maldonado, l’Espagnol étant fautif d’un accrochage qui élimine le Vénézuélien. Kimi Räikkönnen se contente lui de suivre les deux Mercedes alors que Sebsatian Vettel tente de remonter le peloton comme il le peut, partant un peu plus que son coéquipier. Après à peine 11 tours, Rosberg s’arrête déjà aux stands pour changer ses gommes alors que Lewis Hamilton attend quelques tours de plus.

F1, Abu Dhabi, GP Mercedes, course, Lewis Hamilton, Nico Rosberg, GP d'Abu Dhabi, Emirats Arabes Unis, doublé, Vettel

Avec de nouvelles gommes, Hamilton revient de plus en plus rapidement dans le sillage de Rosberg alors que les deux Sauber se trainent en que de peloton. Voyant le danger arriver au fil des tours, le leader de la course se décide finalement à rentrer plus tôt pour son deuxième changement de pneumatiques.  Pour la première fois de la saison, Hamilton est autorisé à utiliser une stratégie décalée et celui-ci décide de rester en piste. Il parvient à faire douter Rosberg jusqu’à 15 tours de l’arrivée mais doit lui aussi se résoudre à chausser de nouveau pneus. Il choisit alors les tendres au lieu des super-tendres. Un nouveau pari pour le champion du monde qui a décidé de faire le show. Cependant, il ne parviendra pas à refaire tout son retard malgré de très bons derniers tours. Quant à Kimi Räikkönnen il termine sur le podium aux côtés des deux pilotes Mercedes et devant Sebastian Vettel. C’est d’ailleurs le 12ème doublé Mercedes de la saison, un record.

Pour sa dernière course chez Lotus, Romain Grosjean se sera battu du mieux qu’il a pu afin de terminer sur une note positive son aventure au sein de l’écurie d’Enstone. Il offre ainsi une 9
ème place et quelques points supplémentaires à une équipe qui devrait s’appeler Renault l’an prochain. Le Franco-Genevois s’en ira lui du côté de la nouvelle équipe américaine Hass F1. Enfin pour Sauber il était temps que la saison se termine, tant les deux pilotes ont parus dépassés, finissant 14ème
et 15ème. Une des raisons est peut-être que l’écurie Suisse n’avait plus les moyens pour développer une voiture qui aura cependant été bien meilleure que celle de l’an dernier.

F1, Abu Dhabi, GP Mercedes, course, Lewis Hamilton, Nico Rosberg, GP d'Abu Dhabi, Emirats Arabes Unis, doublé, Vettel

Mais avant de conclure, il reste encore quelques jours d’essais dans les Emirats Arabes Unis avec les gommes Pirelli de 2016. Ensuite Sauber et ses concurrents pourront enfin  partir en vacances bien méritées. Il sera ensuite assez tôt pour penser à la préparation de la saison suivante. A moins que Rosberg ait déjà commencé à le faire avec son triomphe d’Abu Dhabi ?

25/10/2015

Hamilton gagne un Grand-Prix à spectacle et devient triple champion du monde

Victorieux d’une course complètement folle et spectaculaire, Lewis Hamilton est sacré champion du monde de Formule 2015. Avec ce deuxième titre de suite, il devient triple champion du monde. Nico Rosberg encore en tête à dix tours de l’arrivée a manqué sa dernière chance.  L’équipe Sauber récolte deux points pour son 400ème Grand-Prix.

Sous une piste mouillée et très humide, le spectacle commence déjà au premier virage avec  un Lewis Hamilton qui force Nico Rosberg de sortir de la piste et lui ravit la tête de course. Le Britannique passe au forceps mais semble légèrement toucher la voiture de l’Allemand. Beaucoup de touchettes également derrière dans le peloton, avec Alonso, Grosjean, Bottas et ainsi qu’entre les deux Sauber de Nasr et Ericcson. Le Brésilien doit d’ailleurs repasser par les stands tout comme Bottas qui abandonne. Suite à ces nombreuses casses, la Safety Car fait son entrée au 5ème tour afin de ramasser les débris. Au nouveau départ lancé, les deux Red Bull et Mercedes se livrent une intense bataille qui déstabilise Hamilton et voit Daniel Ricciardo prendre la tête. A la suite de cela, Hamilton passe au stand pour passer des pneus slicks et est suivi peu de temps après par ses concurrents.

f1-united-states-gp-2015-race-start.jpg

 

Sur piste sèche, les deux Red Bull ne sont plus aussi rapide et se font dépasser tour à tour par Nico Rosberg et Lewis Hamilton. Au 27ème tour, la Sauber de Marcus Ericcson subit une avarie et s’immobilise au milieu de la piste, obligeant la Safety Car à rentrer une deuxième fois en piste. Au deuxième départ lancé, Rosberg garde la tête devant son coéquipier alors que Vettel remonte en 3ème position lui qui partait pourtant 15ème. Sous pression et tentant de remonter sur les hommes de têtes Kvyat sort de la bonne trajectoire et va percuter le rail de sécurité. L’abandon du Russe implique une troisième entrée de la voiture de sécurité. Mais ce Grand-Prix à spectacle nous réserve encore une plus grosse surprise peu après le 3ème départ lancé. Nico Rosberg alors en tête à 8 tours de l’arrivée, commet une grosse de pilotage qui permet à Lewis Hamilton de le passe et de filer vers la victoire et le titre mondial. L’Allemand ne s’en remettra pas et voit le Britannique s’échapper en tête pour s’imposer.

f1-united-states-gp-2015-second-place-qualifying-for-lewis-hamilton-mercedes-amg-f1-team.jpg

Au terme de 56 tours de folie, Lewis Hamilton peut laisser éclater sa joie en s’imposant devant Nico Rosberg et Sebastian Vettel. Terrible désillusion pour Rosberg qui perd la course et ses dernières chances de tire dans une course qui lui restera certainement en travers de la gorge avec les tensions du premier tour. Le Britannique lui n’en a cure et s’offre un troisième titre mondial mérité sur l’ensemble de la saison. Il rejoint son idole Ayrton Senna dans la légende ou encore ses compatriotes Stewart et Brabham.

A noter les belles 4ème place de Verstappen, la 6ème place de Jenson Button et la 8ème de Felipe Nasr qui marque deux points pour le jubilé de Sauber qui fêtait son 400ème Grand-Prix. Prochaine course dimanche prochain 31 octobre pour le retour du Grand-Prix du Mexique.

 

 

 

11/10/2015

GP de Russie : Victoire et titre en vue pour Lewis Hamilton- Belle 6ème place de Felipe Nasr sur Sauber

Lewis Hamilton a remporté le deuxième Grand-Prix de Russie de l'histoire en s'imposant devant Sebastian Vettel et Sergio Perez. L'abandon de Nico Rosberg sur problème mécanique offre pratiquement le titre à l'Anglais. Beau résultat final pour l'équipe suisse Sauber

Alors qu'il partait à nouveau en pole-position, Nico Rosberg est à nouveau le grand battu du jour. Et cette fois-ci, l'Allemand n'y est vraiment pour rien. Lâché par sa pédale d'accélérateur, il offre la victoire sur un plateau à Lewis Hamilton qui a maintenant une voie royale pour le titre de champion du monde. Pourtant au départ, tout semblait sourire à Rosberg qui parvient à maintenir derrière lui au premier virage. Les deux Mercedes devancent Räikkönnen, Vettel et Bottas. Derrière Nico Hülkenberg part en tête à queue et emmène Marcus Ericcson et Max Verstappen avec lui. Pour l'Allemand ainsi que le pilote suédois de Sauber c'est l'abandon et cela provoque l'entrée en piste de la première voiture de sécurité.

f1-russian-gp-2015-race-winner-lewis-hamilton-mercedes-amg-f1-celebrates-on-the-podium.jpg

Au nouveau départ lancé les positions ne changent guère mais c'est au 7ème tour qu'intervient le choc pour Nico Rosberg, sa pédale d’accélérateur ne fonctionne plus et l'oblige à abandonner une course qu'il menait ici sans erreurs. Lewis Hamilton prends alors le commandement devant Bottas et les deux Ferrari. Quelques tours plus tard, c'est le Franco-Genevois Romain Grosjean qui est victime d'une violente sortie de route. Lancé en pleine courbe, il perd toute adhérence ainsi que le contrôle de sa Lotus avant de taper violemment le mur. Grosjean s'en sort heureusement sans mal, mais il provoque ainsi l'entrée d'une deuxième Safety Car.

Certains pilotes en profitent pour changer leurs gommes, comme le fait intelligemment Sergio Perez. Pas de changement majeur quand la voiture de sécurité s'éclipse laissant Hamilton reprendre la tête de course d'un calme olympien. Du côté de chez, c'est beaucoup moins détendue, puisque Vettel et Räikkönnen sont au coude à coude avant que l'Allemand ne prenne finalement le dessus.

Vettel réussit ensuite à creuser l'écart de manière plus importante et laisse Segio Perez intercalé, se battre avec Räikönnen et Bottas pour la 3ème marche du podium. Les trois monoplaces sont au coude à coude et le dernier tour est des plus épiques. Les deux Finlandais parviennent à prendre le meilleur sur le Mexicain avant de se livrer une bataille des plus intenses sur les dernières kilomètres de piste. Iceman finit par roucher le pilote Williams et le sortir de la piste. Abandon pour l'un, pénalité pour Räikkönnen et 3ème place pour Checo Perez qui est tout heureux d'accompagner Hamilton et Vettel sur le podium longeant le parc olympique de Sotchi.

f1-russian-gp-2015-sergio-perez-sahara-force-india-f1-vjm08.jpg

Felipe Nasr profite également de l'accrochage des deux Scandinaves pour remonter de la 8ème à la 6ème place et offrir huit précieux points à l'équipe Sauber : « L’équipe a fait un travail fantastique et la voiture était compétitive dès les premiers tours et j’ai ensuite été en mesure de gagner des positions. Ce sont de bons points pour notre Team ».
L'autre grand heureux du jour était bien entendu Lewis Hamilton qui n'a plus qu'à tendre les bras pour remporter un troisième titre mondial. Deux petits points suffiront à son bonheur, alors quil reste encore 4 courses à disputer. Autant dire que la consécration est toute proche. Dès le prochain Grand-Prix aux USA le 25 octobre ? En tous cas, le titre constructeur est lui déjà en poche pour Mercedes qui pourra le fêter dignement à Austin.

 

 

22:19 Publié dans F1, Formule 1, Sport | Tags : formule 1, f1, gp de russie, hamilton, poutine, mercedes, titre, lewis hamilton | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |