07/06/2015

Lewis Hamilton s’impose sans trembler au Canada- Les Sauber loin des meilleurs

En partant de la pole-position, Lewis Hamilton avait mis toutes les chances de son côté pour s’imposer à nouveau après sa déconvenue de Monaco. Et cette fois-ci, rien n’est venu empêcher le Britannique de signer une victoire méritée, tant il a dominé ce Grand-Prix.

Après deux victoires de suite pour Nico Rosberg (Espagne et Monaco), Lewis Hamilton avait à cœur de renouer avec la plus haute marche du podium à Montréal. Programmé comme à son habitude, enclavé au milieu de la tournée européenne, le circuit Gilles Villeneuve n’aura donc pas causé de mésaventures au Britannique. Et au bout des 70 tours parcourus, c’est bien le champion du monde en titre qui s’impose de la plus belle des manières.
Ne commettant aucune faute au départ, l’Anglais s’envole et garde pendant les 20 premiers tours une marge confortable sur son coéquipier Nico Rosberg. Bien que relégué à 2 voire 3 secondes tout au long de la course, l’Allemand n’a pourtant pas ménagé ses effort et tenté de mettre son coéquipier sous pression.

f1-canadian-gp-2015-lewis-hamilton-mercedes-amg-f1-w06.jpg

 

 

Derrière les flèches d’argent on retrouve le deux Finlandais Kimi Räikkönnen et Valtteri Bottas à la lutte pour la 3ème place du podium. Les deux compatriotes possèdent une marge suffisante sur les deux Lotus de Romain Grosjean et Pastor Maldonado qui suivent en 5ème et 6ème position. Parti en fond de grille, Sebastian Vettel tente lui de remonter le peloton en misant sur une stratégie décalée à 2 arrêts. Il prend notamment le meilleur sur les Red Bull, les Torro Rosso et les deux Sauber bien décevantes qui se battent autour de de la 14ème place seulement.

Peu après le premier arrêt au stand, Kimi Räikkönnen part en tête à queue et offre la 3ème place à Valtteri Bottas qui ne la quittera plus. Un peu plus tard, c’est au tour de Romain Grosjean de se rabattre trop tôt sur le pauvre pilote Will Stevens (Manor F1) alors qu’il devait simplement lui prendre un tour. Suite à cet incident, les deux pilotes doivent passer par les stands pour rechausser de nouvelles gommes et le Franco-Genevois terminera finalement dixième marquant un petit point.
Quant à Fernando Alonso, il abandonne pour la 3 eme course de suite alors qu’il se débattait avec sa monoplace en fin de peloton.

f1-canadian-gp-2015-fernando-alonso-mclaren-mp4-30.jpg

Sur la fin de la course, Nico Rosberg est bien revenu à une seconde de Lewis Hamilton, laissant penser au public et téléspectateurs qu’ils auraient enfin droit à un peu de spectacle, mais l’Anglais reprendra vite son matelas de protection de 3 secondes pour s’imposer sans trembler et ne pas répéter le scénario hitchcockien de Monaco. Bottas sur Williams complète le podium et devance les deux Ferrari de Räikkönnen et Vettel (qui s’est fait l’auteur d’une superbe remontée).Journée difficile pour Red Bull avec Kvyt seulement 9ème et Ricciardo hors des points qui devance de justesse le deux Sauber de Marcus Ericcson (14ème) et Felipe Nasr (16ème). Vous l’aurez compris une course donc à oublier au plus vite pour l’écurie d’Hinwill.

 

Prochain Grand-Prix, le 21 juin en Autriche sur le circuit du Spielberg.

 

01

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/gb.png L. Hamilton

http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

70 tours

25

02

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Rosberg

http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/mercedes.png Mercedes

+2.285

18

03

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png V. Bottas

http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/williams.png Williams

+40.666

15

04

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fi.png K. Räikkönen

http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/ferrari.png Ferrari

+45.625

12

05

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png S. Vettel

http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/ferrari.png Ferrari

+49.903

10

06

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/br.png F. Massa

http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/williams.png Williams

+56.381

8

07

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/ve.png P. Maldonado

http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/lotus.png Lotus

+1:06.664

6

08

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/de.png N. Hülkenberg

http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/forceindia.png Force India

+1 tour

4

09

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/ru.png D. Kvyat

http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/redbull.png Red Bull

+1 tour

2

10

http://www.toilef1.com/site/image/drapeaux/fr.png R. Grosjean

http://www.toilef1.com/site/image/2015/miniatures/lotus.png Lotus

+1 tour

1

 

06/06/2014

7ème GP de la saison à Montréal : Escale outre-Atlantique avec le GP du Canada

Alors que tout le monde a déjà les regards braqués outre-Atlantique pour la coupe du Monde de football qui débutera le 12 juin au Brésil, la Formule 1 profite encore du calme relatif pour faire une escale un peu plus au nord, avec le GP du Canada, 7ème de la saison.

En effet, après deux GP disputés en Europe (Espagne et Monaco), c’est maintenant devenu une habitude pour le petit monde de la F1 que de se rendre au moins de juin du côté du Québec. Une étape assez agréable, puisque les pilotes sont aussi très populaires en Amérique du Nord et plus spécialement au Canada, bien que plus aucun pilote Canadien ne soit en lice depuis le retrait de Jacques Villeneuve.
De plus, selon certaines sources, le contrat du GP du Canada serait d'ailleurs prolongé de 10 ans. Une annonce qui ravira les Québécois et qui devrait être officialisée ce vendredi.

f1,formule 1 canada,gp du canada,montréal,québec,mercedes,jacques villeneuve,le mur des cahmpions,villeneuve

Si l’année dernière Sebastian Vettel en avait profité avec une victoire indiscutable pour prendre le large au classement général, cette année il se pourrait bien que les Mercedes continuent à dominer outrageusement et se retrouvent à nouveau sur la plus haute marche du podium. Ainsi, selon plusieurs spécialistes, le circuit devrait être parfait pour les équipes équipées par le motoriste allemand et on voit mal les Red Bull s’imposer. Mais attention, entre la pluie, le chaud et le mur des Champions du dernier virage, Montréal peut parfois être cruel et faire de nombreuses désillusions.
Quant aux horaires, on sera presque en prime-time avec des qualifications le soir à 19 heures et la course à 20 heures.

Suivez également l'actualité de la F1 d'heure en heure sur nos site amis:
www.superf1.be
www.fanaticf1.com
www.toilef1.com