24/11/2014

Le classement spécial du blog : « Driver of the Race Brasil»

Best of du GP do Brasil

casque or.jpg
1.Nico Rosberg: 5 points et casque d’or
Avec sa pole-position et sa victoire au Brésil, Nico Rosberg a enfin réalisé un sans-faute après plusieurs courses où il s’était vu dominer par son coéquipier Lewis Hamilton. Sûr de lui et aussi rapide du début à la fin, il a le mérite de relancer le suspense pour la dernière course qui s’annonce déjà passionnante. Tout reste jouable pour le titre et personne n’est à l’abri d’un coup de tonnerre.

casque argrent.jpg
2. Felipe Massa 3 points et casque d’argent
Le petit Brésilien (par sa taille) a réalisé une course que l’on qualifiera d’émotionnelle. Après un très bon départ, il a malheureusement écopé d’une pénalité de 5 secondes dans les stands. Ne se laissant pas déstabiliser par cet incident, le Pauliste a maintenu son rythme et sa course pour brillamment chercher la 3ème marche du podium, devant des fans conquis. Une belle récompense pour lui.

casque bron.jpg
3. Jenson Button: 2 points et casque de bronze
L’ « ancien » de chez McLaren a une nouvelle fois prouvé, qu’il avait les capacités de régater avec  les meilleurs lorsqu’il a une voiture le lui permettant. Dominant son coéquipier Kevin Magnussen tout au long de la course, il semblerait pourtant que ses belles performances n’aient plus aucune influence sur la décision de Honda et Ron Dennis. On lui souhaite le meilleur pour Abu Dhabi en espérant que ce ne soit pas le dernier Grand-Prix de sa carrière.

Les Malus du GP :
flèche.jpg
-5pts: Adrian Sutil
Le pilote Allemand a réalisé une course désastreuse, en terminant dernier et n’étant jamais dans le coup. Très loin des points et également loin de son coéquipier Gutierrez, il termine bon dernier de ce Grand-Prix et ne semble pas en mesure de sauver la saison de Sauber. Une difficile fin de carrière pour quelqu’un qui vient de perdre son volant pour l’année prochaine…

-3pts : Romain Grosjean:
Des qualifications difficiles, une course compliquée, des négociations pour 2015 pas encore abouties, le voyage Brésilien n’était pas des plus concluants pour le Franco-Suisse. Il lui reste une course pour espérer oublier une saison 2014 difficile et conclure son avenir chez Lotus. Car on ne voit pas bien où il pourrait aller en cas de clap de fin chez l’écurie d’Enstone.   

-2pts : Daniel Ricciardo:
LeL’Australien qui est d’habitude si habile et rapide, a connu une course particulièrement compliquée. Jamais dans le rythme et une fois n’est pas coutume dominé par Sebastian Vettel, le pilote Red Bull s’est longtemps traîné autour de la 10ème place, avant de finalement devoir abandonner sur problème technique. Cela ne devrait toutefois aps l’empêcher de terminer 3ème du championnat

Classement Général Driver of the Race 17/19

1. Hamilton 52 pts
2. Rosberg 28 pts
3. Ricciardo 22 pts
4. Bottas 14 pts
5. Alonso 10 pts
6. Vettel 8 pts
7. Button 6 pts

8. Hülkenberg 3pts
9. Magnussen 1 pt

10. Kvyat 0pt
11. Bianchi 0pt
12 Ericsson 0 pt

13.Massa- 3 pts
14. Vergne – 4 pts

15. Kobayashi – 7ts
16. Chilton - 8pts
17.Perez -9pts
18. Grosjean - 13pts

19. Raikonnen -16pts
20. Maldonado - 17pts
21. Gutierrez – 29pts
22. Sutil - 37 pts

14/10/2014

Le classement spécial du blog : « Driver of the Race Russie»

Best of du GP de Russie

casque or.jpg
1.Lewis Hamilton: 5 points et casque d’or
Le Britannique signe sa 4ème victoire de suite et semble dans une forme étincelante. Brillant en qualification, impeccable durant toute la course, Hamilton a non seulement prit un avantage psychologique sur Rosberg, mais également un avantage comptable non négligeable au championnat. Le freinage « fou » de Rosberg au premier virage témoigne de la supériorité du Britannique et de la situation dans laquelle se trouve maintenant l’Allemand, qui semble prêt à tout risquer sur ces derniers Grands-Prix

casque argrent.jpg
2. Valtteri Bottas: 3 points et casque d’argent
Le Finlandais s’offre son 5ème podium de sa saison et le meilleur tour en course (réalisé lors du dernier tour). Remarquable tout au long du week-end, Valtteri Bottas a su tirer profit de sa 3ème place sur la grille pour maintenir la pression sur Hamilton au cours de la première moitié de la course. Voyant Rosberg revenir sur lui, le pilote Williams n’est pas parvenu à garder cette 2ème place mais a prouvé sur la fin de la course qu’il était bel et bien un candidat sérieux pour la victoire l’année prochaine.

casque bron.jpg
3. Jenson Button: 2 points et casque de bronze
L’Anglais réussit sa 2ème belle course de suite en dominant son coéquipier Magnussen. Si Rosberg n’était pas parvenu à réaliser sa folle remontée, il serait par ailleurs enfin parvenu à remonter sur le podium. On dira d’ailleurs que c’était le maximum qu’il pouvait faire avec une McLaren pas encore au top de sa forme. Espérons pour Button que ce ne soit pas ses dernières courses, la rumeur Alonso enflant de plus en plus dans l’écurie de Woking.

Les Malus du GP :
flèche.jpg
-5pts: Romain Grosjean
Pour Le Franco-Genevois ce premier Grand-Prix de Russie est à oublier au plus vite. A la peine durant toutes les séances, il a confirmé lors de la course la mauvaise forme de son équipe et de sa voiture. Déjà loin des points après 25 tours, il a finalement accroché l’Allemand Adrian Sutil et fut pénalisé de 5 secondes étant responsable de la collision selon les commissaires. Il faudra se ressaisir au plus vite pour les 3 dernières courses, pour terminer la saison sur une note positive

-3pts : Adrian Sutil:
Dominé par son coéquipier Gutierrez tant en qualifications qu’en course, l’Allemand a encore une fois prouvé que la Sauber n’était pas à la hauteur et que sa grande taille était malheureusement un énorme handicap pour rivaliser avec les autres pilotes lorsque l’on ne possède pas une Mercedes…
Accroché par Romain Grosjean peu après la mi-course, il termine à une faible et anonyme 16ème place.

-2pts : Pastor Maldonado:
Avant-dernier et juste devant Marcus Ericcson sur sa Caterham, le Vénézuélien connaît une saison vraiment très difficile. Hors des points depuis le début de la saison, il s’apprête à boucler une saison vierge de tout résultat positif. Heureusement pour lui que PDVSA (son sponsor pétrolier) veille au grain ou plutôt au baril pour lui assurer son baquet pour l’année prochaine avec une somme importante que Lotus ne peut refuser. Dans le cas contraire, soyons certains que son sort serait déjà scellé depuis belle lurette.

Classement Général Driver of the Race 16/19

1. Hamilton 47 pts
2. Rosberg 23 pts
3. Ricciardo 21 pts
4. Bottas 14 pts
5. Alonso 10 pts
6. Vettel 8 pts
7. Button 4 pts

8. Hülkenberg 3pts
9. Magnussen 1 pt

10. Kvyat 0pt
11. Bianchi 0pt
12 Ericsson 0 pt

13. Perez -4pts
14.Massa- 6 pts
15. Vergne – 6 pts
16. Kobayashi – 7ts
17. Chilton - 8pts
18. Grosjean - 10pts

19. Raikonnen -13pts
20. Maldonado - 17pts
21. Gutierrez – 27pts
22. Sutil - 32 pts

11:27 Publié dans F1, Formule 1, Sport | Tags : gp de russie, hamilton gagne, grosjean, franco-genevois, sutil, sauber, suisse, button retraite, mclaren | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

21/02/2014

Pour tous les fans Suisses de Formule 1: La Sauber C33 officiellement présentée sur internet:

 

Peu de temps après McLaren et Ferrari, c'est donc Sauber qui a présenté sa nouvelle monoplace, la C33. Le lever de rideau a eu lieu sur internet, en direct depuis Hinwil ce dimanche 26 janvier.
Après un début de saison 2012 très difficile au niveau sportif et financier, le Team de Monisha Kaltenborn était parvenu à se reprendre en alignant plusieurs courses dans les points tout en s’approchant du pied podium grâce aux talentueux Nico Hülkenberg. C’est d’ailleurs peut-être bien ce qui avait sauvé la saison de l’équipe suisse, bien qu’elle ne soit pas encore totalement sauvée sur le plan financier. Les rumeurs qui la disaient à «  deux doigts » de la fermeture et de la faillite se sont un peu estompées, mais la situation reste semble-t-il critique. En effet, le plan de sauvetage avec près de 100 millions de francs venant de Russie et annoncé en grande pompe à la fin de l’été, n’a plus donné signe de vie et un fait qui ne trompe pas est bien l’arrivée de Diego Van der Garde en tant que 3ème pilote avec son sponsor Mc Gregor. Quoi qu’il en soit, l’écurie n’est plus à vendre selon Kaltenborn et le maintien d’Estéban Gutierrez et ses sponsors Mexicains  y sont aussi peut-être pour quelque chose.

Au niveau de la livrée, pas de grand changement par rapport à la dernière saison,  Sauber garde sa couleur principale en noir chromé (par rapport au blanc de 2011 et 2012) accompagné des logos des différents sponsors. Comme les autres monoplaces présentées jusqu’à maintenant, la C33 a un design et une forme assez proche de la Ferrari, avec son nez qualifié de « fourmilier »  et le museau avec sa bosse allongée.
Côté sponsors, la voiture de l’équipe de Hinwil propulsée par le nouveau bloc Ferrari V6, garde ses deux partenaires Mexicains Claro (en rouge) et Telméx, Oerlikon, Certina Watches, NEC, Emil Frey et Jose Cuerv. Soit une belle brochette de soutiens et de partenaires qui apportent une petite manne financière, sans oublier le partenaire sportif Chelsea. En attendant, l’équipe Suisse cherche encore un sponsor principal comme l’a indiqué la Team Manager dans les médias.

Les deux pilotes titulaires sont l’Allemand Adrian Sutil, transfuge de Force India et le Mexicain Estéban Gutierrez qui a donc finalement obtenu le droit de courir une 2ème saison consécutive avec l’équipe de Hinwil. Bien que le duo semble un peu moins fort que celui de l’année dernière, la perte de Nico Hülkenberg semble avoir été compensée du mieux possible avec l’arrivée de son compatriote Allemand. En ce qui concerne le Mexicain, fort du soutien de Carlos Slim, il s’agira de marquer beaucoup plus de points que l’année dernière et de profiter de l’expérience acquise l’année dernière pour prouver qu’il a le talent qu’on lui prête.

Be6hKkACYAA-C0S.jpg

Images du site twitter de Sauber-Ferrari

Avis personnel:
Avec les moyens qu’ils ont, l’équipe Suisse semble faire du mieux qu’elle peu. La perte de Nico Hülkenberg était certainement inévitable, l’engagement d’Adrian Sutil est censé la compenser. C’est un des meilleurs choix qui était disponibles sur le marché, hormis Sergio Perez. Ayant toutefois déjà un Mexicain à bord, c’était donc un excellent compromis pour garder de nombreux sponsors, sans oublier Diego Van der Garde. La seule incertitude sera de l’ordre financier, à savoir si les Russes investiront vraiment dans l’équipe avec leur pilote Sergei Sirotkin ou si Sauber aura de nouveau toutes les peines du monde à terminer la saison et à rembourser la facture de ses partenaires, notamment du fournisseur du nouveau moteur V6, Ferrari.
Côté look, la voiture aurait pu selon mon avis être un peu plus  attractive et changer de couleur principale, ce noir chromé n’étant de loin pas le plus attrayant du plateau. Espérons qu’avec la probable arrivé de nouveaux sponsors (ce qu’on leur souhaite), les Suisses pourront modifier un peu leurs couleurs principales et ajouter un peu d’autres couleurs à la livrée actuelle

19:49 Publié dans F1, Formule 1, Sport | Tags : f1, sauber, formule 1, sauber-ferrari, nouvelle voiture, sutil, mexique, moteur, écurie suisse, suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |